Des militants écologistes intentent une poursuite contre le gouvernement progressiste-conservateur de l’Ontario pour sa décision de retirer la province de la bourse du carbone.

Bourse du carbone: Greenpeace poursuit le gouvernement de l’Ontario

Des militants écologistes intentent une poursuite contre le gouvernement progressiste-conservateur de l’Ontario pour sa décision de retirer la province de la bourse du carbone.

Selon Greenpeace Canada, la plainte déposée en son nom allègue que le premier ministre Doug Ford et son gouvernement ont agi de manière illégale en ne tenant pas de consultations publiques à ce sujet.

L’organisme affirme qu’en vertu de la Charte des droits environnementaux, un texte législatif propre à l’Ontario, les citoyens de la province ont le droit d’être consultés concernant les réglementations et les lois importantes dans le domaine de l’environnement.

Greenpeace Canada affirme avoir obtenu une audience accélérée, prévue le 21 septembre, pour que sa cause puisse être entendue avant l’adoption de la loi mettant fin au programme de plafonnement et d’échange des émissions de gaz à effet de serre.

L’abolition du plafond d’émissions imposé aux entreprises était l’une promesses électorales phare de M. Ford, et l’une des priorités qu’il avait identifiées lors d’une rare séance parlementaire cet été.