Le 12e meurte à Ottawa, cette année, est survenu dans l'ouest de la ville.

Bien plus qu'un massage...

Ce qui devait être un massage thérapeutique sur une jeune athlète mineure s'est transformé en agression sexuelle.
La police a procédé à l'arrestation d'un entraîneur de basket-ball féminin de la région et ce dernier, un certain Dejan Tanasijevic, 62 ans, a comparu samedi et fait désormais face à trois chefs d'accusation, soit ceux d'exploitation sexuelle, d'agression sexuelle et de séquestration.
L'entraîneur serait actif dans le sport amateur préuniversitaire depuis longtemps et serait même très connu dans le milieu, ce qui fait craindre à la police la possibilité qu'il y ait d'autres victimes potentielles. La police d'Ottawa a d'ailleurs lancé un appel au public à cet effet.
Les actes reprochés se seraient produits dans l'est d'Ottawa, le 1er août dernier.