Un total de plus de 10 000 crevasses ont été colmatées des deux côtés de la rivière des Outaouais.

Au-delà de 10 000 nids-de-poule colmatés

Avec la fluctuation des températures et les vagues de froid des dernières semaines, la saison des nids-de-poule est bel et bien débutée des deux côtés de la rivière des Outaouais. Un total de plus de 10 000 crevasses ont été colmatées par les cols bleus d’Ottawa et de Gatineau depuis l’amorce de l’année. Entre le 1er et le 25 janvier, 9040 nids-de-poule ont été réparés sur le territoire ottavien, tandis que 1126 ont été colmatés sur la rive gatinoise en date du 27 janvier.

À la Ville de Gatineau, trois équipes de cols bleus s’affairent à cette tâche au quotidien (neuf au printemps), alors qu’à Ottawa, aucune équipe spécifique ne s’y consacre actuellement, la priorité étant le déneigement des rues. Il est aussi possible de signaler un nid-de-poule en composant le 311.

« La priorité de réparation des nids-de-poule signalés est accordée selon l’ordre suivant : artères principales et rues collectrices, suivies des rues locales. De plus, les nids-de-poule jugés dangereux sont réparés dans les 72 heures suivant un signalement. L’utilisation d’asphalte chaud à l’année et une bonne organisation du travail permettent des réparations plus efficaces et plus durables », affirme Bianca Paquette, du Service des communications de la Ville de Gatineau.

En 2018, 207 690 nids-de-poule ont été réparés à Ottawa, une baisse notable de 22 % par rapport à l’année précédente. Du côté de Gatineau, 53 514 crevasses ont été colmatées, un recul de 3 %.