Il existe des alternatives aux brosses à BBQ.

Attention aux brosses métalliques

À l’approche de la saison estivale, Santé Canada met la population en garde contre l’utilisation des brosses métalliques employées pour nettoyer les BBQ. Ces objets ont été à l’origine de 45 incidents depuis 2014, causant des blessures allant de la langue jusqu’aux intestins.

L’inspecteur du Programme de la sécurité des biens de consommation, Domenico Sarro, est à la fin d’une tournée d’une semaine dans la région pour sensibiliser les commerces et la population aux dangers reliés aux produits de consommation, particulièrement les BBQ et les piscines.

Les incidents causés par les brosses métalliques sont à la hausse au cours des dernières années.

Une dizaine de personnes par année sont blessées par une brosse métallique usée ou de mauvaise qualité.

« Si le produit est usé ou de mauvaise qualité, il y a des poils qui vont se détacher. Ils vont se ramasser sur les grilles. On est en train de faire un BBQ, on met plusieurs boulettes de viande. On ne s’aperçoit pas que ça se retrouve sur la viande et on prend une bouchée », raconte M. Sarro, qui conseille de faire un test maison avant d’utiliser cet objet.

Il suffit de frapper la brosse sur quelque chose de solide, et si des morceaux de métal s’en détachent, « on la jette aux poubelles ». Des alternatives existent pour nettoyer les grilles d’un BBQ.

« Il y a en a en bois, en silicone, on peut prendre un papier d’aluminium, en faire une boule », illustre l’inspecteur. Une norme canadienne qui sera imposée aux commerçants pour rendre ces brosses sécuritaires est présentement à l’étude par Santé Canada.

Domenico Sarro, inspecteur du Programme de la sécurité des biens de consommation, fait la tournée de la région pour sensibiliser la population sur les dangers reliés aux objets qui nous entourent.

Ce mode de cuisson de la viande amène une autre source de danger : le monoxyde de carbone.

« L’été tarde à arriver, il pleut, le soleil n’est pas là, et il y a encore des adultes qui vont avoir la mauvaise idée de faire un BBQ dans le garage, dans une véranda ou un solarium. C’est à éviter. Il faut le faire à l’extérieur », précise M. Sarro. Le manque d’aération peut mener à une intoxication au monoxyde de carbone. Les conséquences peuvent être fatales.

Piscine

Domenico Sarro, qui exerce la profession d’inspecteur depuis 17 ans, explique que les recommandations qu’il donne peuvent sembler aller de soi, mais que l’on ne prend jamais assez de précautions.

À propos des piscines, il rappelle qu’un accident est vite arrivé.

« Il faut toujours que la baignade se fasse sous la supervision d’un adulte. Le deuxième aspect, c’est d’éduquer les enfants. Si les parents ne sont pas présents, s’il n’y a pas un adulte qui nous surveille, on ne s’approche pas de l’eau », conseille celui qui rappelle que les noyades n’arrivent pas au moment de la baignade, mais plus tard.

De façon générale, les enfants de 0 à 5 ans et les aînés sont les groupes qui sont le plus susceptibles d’être victimes d’accidents causés par l’utilisation des produits courants de consommation.