Attaquée par trois chiens en Estrie: le propriétaire des animaux arrêté

MONTRÉAL — Le propriétaire des trois chiens qui ont attaqué et grièvement blessé une joggeuse en Estrie, en mars, a été arrêté, a appris La Presse canadienne.

L’individu a été arrêté par la Sûreté du Québec (SQ) et son dossier est présentement examiné par le Directeur des poursuites criminelles et pénales, qui déterminera si une accusation de négligence criminelle causant des lésions corporelles sera portée.

La SQ a indiqué avoir procédé à une arrestation le lundi 26 août, en précisant que la personne avait été interrogée la semaine dernière et remise en liberté sous conditions. Le corps policier refuse toutefois de confirmer qu’il s’agit du propriétaire des trois chiens en cause dans ce dossier.

Le 29 mars, la femme courait sur le chemin de l’Aéroport, dans le canton de Potton, lorsque les chiens se sont rués sur elle. Elle a subi de graves blessures et gardera des séquelles de sa mésaventure. Des travaux ont dû être effectués à sa résidence afin de l’adapter à sa nouvelle condition physique.

Après cet incident, le canton de Potton avait demandé à la Société protectrice des animaux (SPA) de l’Estrie de mener une évaluation comportementale des trois animaux. La SPA a déterminé qu’ils étaient anormalement agressifs et trop dangereux pour être remis à leur maître.

Celui-ci ne s’est pas opposé à l’euthanasie de ses trois chiens.

Le canton de Potton est situé à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de Magog, près de la frontière entre le Canada et les États-Unis.