Accusations à la suite d'un détournement de voiture à Ottawa

Un homme d’Ottawa fait face à plusieurs chefs d’accusation à la suite d’un braquage et d’un détournement de voiture, survenus samedi dernier dans le pâté de maisons des 3000 de la promenade Stranherd.

Josh Pearsall, 31 ans, s’est présenté dans un commerce de détail muni d’un sac de sport. Il a rempli son sac de marchandises. Lorsque confronté par des employés et des clients, le suspect s’est énervé et a asséné un coup de poing à une personne avant de s’enfuir du magasin.

À sa sortie, Pearsall s’est introduit par infraction dans un véhicule occupé et a menacé les occupants à l’aide d’un couteau en leur ordonnant de démarrer. Quelques kilomètres plus loin, il leur ordonne de sortir du véhicule.

Le conducteur et le passager du véhicule n’ont subi aucune blessure.

L’enquête menée par la police d’Ottawa a relié le suspect à deux autres incidents survenus dans les mêmes environs, soit un vol à l’étalage le 14 avril dernier et un braquage de commerce six jours plus tard.

Josh Pearsall est accusé de vol de moins de 5000 $, de vol qualifié, de vol à main armée, de voies de fait, de fuite de la police, de conduite dangereuse, d’extorsion, de port illégal d’une arme dissimulée et de manquement aux conditions de la probation.

L’homme a comparu mardi devant les tribunaux en audience de justification.