90 jours de prison pour avoir brutalisé un ainé vulnérable

Un ex-préposé aux bénéficiaires d’Ottawa, coupable d’avoir a asséné une dizaine de coups à un aîné vulnérable, dans un centre de soins de longue durée, écope 90 jours de prison.

Jie Xiao, 44 ans, purgera sa peine pendant les fins de semaine.

En juillet dernier, la famille de George Karam, un homme de 89 ans atteint des maladies d’Alzheimer et de Parkinson, a dénoncé haut et fort le comportement brutal de l’employé du centre Garry J. Armstrong, sur le chemin Island Lodge.

Ses petits-fils, deux avocats, ont enregistré une vidéo montrant ce qui se passait dans la chambre du pauvre homme.

Depuis deux ans, Daniel Nassrallah remarquait que son grand-père subissait des blessures mystérieuses.

L’appareil a capté des images difficiles à regarder. On y voit l’employé, Ji Xiao, 44 ans, s’en prendre à l’homme vulnérable, couché sur son lit. Le patient, qui tremble et qui agite son bras faible, reçoit onze répliques au visage par celui qui semble aussi l’apostropher verbalement. On voit par ailleurs le préposé aux bénéficiaires pointer du doigt l’homme couché, à quelques centimètres de son visage.

Ji Xiao a reçu sa sentence vendredi, au palais de justice d’Ottawa. Une période de probation de 18 mois s’ajoute à la sentence.