Les élèves de l’école secondaire Mont-Bleu devront attendre de quatre à six mois avant de réintégrer l’établissement.

1500 élèves relocalisés durant 4 à 6 mois

Les cours sont suspendus pour une semaine pour les 1500 élèves de l’école secondaire Mont-Bleu, à Gatineau, qui seront relocalisés dans d’autres établissements durant quatre à six mois, a annoncé samedi la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO).

L’immeuble construit en 1976 a été en partie ravagé par les flammes vendredi à la suite du passage de la tornade dans le secteur Mont-Bleu.

« C’est majeur, le feu a endommagé le toit, les classes, le gymnase. À partir du gymnase et de certaines classes, on voit dehors », a indiqué le président de la CSPO, Mario Crevier.

Les élèves seront privés de cours du 24 au 28 septembre, le temps que la commission scolaire trouve un plan B.

L’évaluation des dommages est en cours et la facture n’est pas encore connue, mais M. Crevier affirme que le montant sera dans « les sept chiffres », soit assurément plus d’un million $. 

Le directeur général de la CSPO, Jean-Claude Bouchard, informe qu’une inspection plus complète sera effectuée en début de semaine.

« Au niveau de la structure, les ingénieurs vont regarder ça lundi pour une évaluation plus complète. »

M. Bouchard demande d’ailleurs l’aide du ministère de l’Éducation. « On a eu des appels avec eux au moment où on se parle pour progresser dans ce dossier-là. »

Questionné sur la logistique impliquant les autobus scolaires, M. Bouchard souligne que la CSPO demandera l’aide de la Société de transport de l’Outaouais pour le déplacement des étudiants vers les écoles avoisinantes, notamment vers l’école secondaire de l’Île.

Certains élèves se trouvaient dans l’école lorsque la tornade a frappé. « On était en journée pédagogique donc il n’y avait pas beaucoup d’élèves, mais il y en avait quand même qui participaient à des activités parascolaires. La priorité était de les évacuer », rapporte le directeur de l’école secondaire Mont-Bleu, Pierre Ménard.

« Les jeunes étaient dans le gymnase et maintenant la moitié de notre gymnase n’a plus de toit. »
M. Ménard confirme qu’aucun élève n’a été blessé. Il est conscient qu’une telle situation peut avoir un impact psychologique significatif sur certains étudiants.

La CSPO affirme analyser plusieurs scénarios et indique qu’elle informera le public de sa décision au cours des prochains jours.

En raison des dommages qu’elle a elle aussi subis vendredi, l’école anglophone gatinoise Hadley Junior and Philemon Wright sera aussi fermée lundi.

Ottawa

Du côté d’Ottawa, le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est a confirmé que les écoles suivantes et leur service de garde seront fermés lundi : Terre-des-Jeunes, Edouard-Bond, Pierre-Elliott-Trudeau, Pierre-Savard, Sainte-Kateri et Laurier-Carrière. Au Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario, seules les écoles Charlotte-Lemieux et Omer-Deslauriers seront fermées en raison de pannes d’électricité.