Justice et faits divers

Une aînée mal vêtue secourue à -15 degrés

Le civisme et l’entraide ont encore leur place, en 2018. Une dame semblant désorganisée, marchant sans vêtements d’hiver, mardi, a été secourue par une citoyenne d’Ottawa, tôt mardi matin.

Les paramédics d’Ottawa ont souligné la bonne action, sur les réseaux sociaux.

À 6h15, la citoyenne a remarqué une femme d’environ 80 ans, déambulant sur la rue Upland, sans vêtements appropriés.

La femme a accueilli la pauvre dame chez elle, lui a donné des vêtements chauds, et a appelé le 9-1-1.

Le mercure oscillait autour des -15 degrés Celsius, en début de journée, dans la capitale.

La dame a souffert d’engelures mineures et de faible hypothermie.

Les paramédics ont fourni des pochettes chauffantes à la victime, et l’ont transportée à l’hôpital.

Son état est stable, indique le Service paramédic d’Ottawa.

Les secouristes sont convaincus que la dame aurait connu un bien triste sort si la citoyenne ne lui était pas venue en aide.

Justice et faits divers

Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Accident mortel sur la 417

Un Ottavien de 23 ans a perdu la vie dans une embardée sur l’Autoroute 417, cette fin de semaine. Selon la Police provinciale de l’Ontario, Matthias Foks a été victime d’une perte de contrôle, près de Glengarry Nord, vers 1 h 25, dans la nuit de samedi à dimanche. La victime est la seule impliquée dans cet accident. Son décès a été confirmé à l’hôpital.

Justice et faits divers

Plusieurs animaux périssent dans l'incendie d'une grange

Plusieurs animaux ont perdu la vie dans l’incendie d’une grange, dans l’ouest rural d’Ottawa.

Trois moutons, trois agneaux, deux chèvres, un poney miniature et un chat sont morts dans l’important brasier ayant ravagé la structure, au 3987, chemin Stonecrest, dans l’ouest de Dunrobin.

Les pompiers ont été appelés peu avant 5h, lundi.

Un voisin a alerté les secouristes en composant le 9-1-1, et indiquant que de la fumée était apparente.

La grange, qui abritait les animaux, servait aussi à entreposer des vivres et du foin.

Un sapeur a subi une blessure mineure en faisant une chute, provoquée par le sol glissant.

Oc Transpo a fourni un autobus, afin de permettre aux pompiers sur la scène de se réchauffer, alors que le froid polaire frappe la région.

Le combat s’est terminé vers midi.

Justice et faits divers

Accident mortel sur la 417

Un Ottavien de 23 ans a perdu la vie dans une embardée sur l’Autoroute 417, cette fin de semaine.

Selon la Police provinciale de l’Ontario, Matthias Foks a été victime d’une perte de contrôle, près de Glengarry Nord, samedi après-midi vers 13h30.

La victime est la seule impliquée dans cet accident.

Son décès a été confirmé à l’hôpital.

Justice et faits divers

La GRC arrête un homme pour vente d’identités et mots de passe volés

Quelque trois milliards d’identités et de mots de passe ont été volés et mis en vente sur un site web, a révélé lundi la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui a aussi arrêté l’administrateur de ce site pour ces infractions.

Jordan Evan Bloom, âgé 27 ans, de Thornhill, en Ontario, a été arrêté par la police fédérale le 22 décembre dernier, a-t-il été dévoilé lundi.

L’homme devait comparaître en cour lundi et faire face à des accusations rarement portées par la police.

Dans sa conférence de presse tenue à Ottawa lundi matin, la GRC a ainsi fait connaître le résultat de cette enquête sur la cybercriminalité, appelée Projet «Adoration». La police ne pouvait préciser combien de Canadiens avaient été touchés par ces activités illégales.

M. Bloom est accusé d’avoir vendu sur le site web Leakedsource.com des identités volées. Ces informations avaient été obtenues à partir de brèches de sécurité déjà connues, comme celles de LinkedIn et Ashley Madison, a indiqué la GRC en point de presse.

Sur ce site, ces données pouvaient être achetées pour une faible somme.

Selon les allégations, Jordan Evan Bloom administrait le site web et le trafic de renseignements lui aurait rapporté environ 247 000 $.

L’homme est plus spécifiquement accusé des infractions suivantes: trafic de renseignements identificateurs, utilisation non autorisée d’ordinateur, méfait à l’égard de données et possession de biens criminellement obtenus.

Le Projet «Adoration» a été entrepris en 2016 lorsque la GRC a appris que le site web Leakedsource.com était hébergé sur des serveurs situés au Québec.

La Police nationale néerlandaise et le FBI ont collaboré à cette enquête.

Actualités

Quatre jours sans verdict au procès de Lac-Mégantic

Si le jury au procès de Thomas Harding, Richard Labrie et Jean Demaître ne s’est pas encore entendu sur un verdict à la suite de leur procès pour négligence criminelle causant la mort de 47 personnes à Lac-Mégantic le 6 juillet 2013, des citoyens de l’endroit continuent de craindre une autre dérive d’un convoi ferroviaire.

« Nous ne pouvons rien changer à la tragédie qui est arrivée. Nous restons très préoccupés par ce qui se passe à Lac-Mégantic. Actuellement, on stationne toujours des convois ferroviaires sur la voie principale en haut de la pente à Lac-Mégantic, alors que l’on a reconstruit une courbe encore plus prononcée. Nous sommes encore en présence de facteurs de risque qui pourraient s’aligner ensemble une troisième fois comme en 2013 et aussi en 1918 », dénonce Robert Bellefleur de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic.

Lire aussi: Une crainte de dérive toujours présente à Lac-Mégantic

Après quatre jours de délibérations, les huit hommes et quatre femmes ne se sont pas encore entendus sur un verdict unanime hors tout doute raisonnable relativement à l’accusation de négligence criminelle causant la mort de 47 personnes à Lac-Mégantic pour le chef de train Thomas Harding, le contrôleur de la circulation ferroviaire Richard Labrie et le directeur de l’exploitation de la MMA, Jean Demaître.

En plus du verdict de négligence criminelle causant la mort, les verdicts moindres et inclus de conduite dangereuse de matériel ferroviaire causant la mort de 47 personnes et de conduite dangereuse de matériel ferroviaire ont été soumis au jury pour le conducteur Thomas Harding.

Depuis le début des délibérations, les jurés n’ont posé aucune question ou demandé de réécouter des témoignages.
Si Robert Bellefleur arpentait les corridors du palais de justice de Sherbrooke, dimanche, d’autres personnes intéressées par la cause attendent également le verdict sur place depuis jeudi dernier.

« J’ai vécu cette expérience de façon enrichissante et positive. Je garde de la rancune pour personne. Pour moi, il était important d’être présent au procès pour mieux comprendre ce qui s’était passé », explique Jean Clusiault.
Tout comme Jean Clusiault, le père de Kathy qui est décédée lors de la tragédie, Robert Bellefleur estime que les gens de Lac-Mégantic n’en veulent aucunement à Thomas Harding.

« Il conduisait une locomotive défectueuse qui a pris feu après son départ. Comme coalition de citoyens nous avons de la difficulté à lui imputer tout le blâme. Tom Harding a toujours eu une bonne réputation à Lac-Mégantic. Nous avions de la difficulté à comprendre que l’on puisse l’accuser de négligence criminelle causant la mort. Pour Jean Demaître et Richard Labrie, il demeure difficile de conclure à leur culpabilité alors que la règle de demander à Thomas Harding le nombre de freins à main qu’il avait appliqués n’existait pas. », estime Robert Bellefleur.


Justice et faits divers

Le faux chauffeur Uber comparaît

Le Service de police d’Ottawa a appréhendé et officiellement inculpé un résidant d’Ottawa à la suite d’une enquête sur des allégations d’agressions sexuelles, de vols et de fraudes.

Sami Hassan KHREIS, 37 ans, était ce faux chauffeur Uber qui offrait ses services pour reconduire des femmes éméchées à la sortie des bars du Marché By. L’homme agressait ensuite ses victimes et les volait.

Il a été inculpé de onze chefs d’accusation et a comparu vendredi; il sera de retour au tribunal lundi prochain.

L’enquête se poursuit.

Justice et faits divers

Épinglés après plusieurs vols

Huit chefs d’accusation relativement à une série de vols et entrées par effraction ont été déposés contre un jeune homme de 20 ans d’Ottawa; il s’agit de Kaizen RITCH. Il demeurera en détention jusqu’à sa prochaine comparution, mardi prochain.

Son complice, Hencock KIDANE, 20 ans, de North York, hérite, lui, de deux chefs d’accusation.

L’affaire a débuté, le 4 janvier dernier, lorsqu’un résidant du canton de North Grenville, au sud d’Ottawa, a communiqué avec la Police provinciale de l’Ontario pour signaler la présence de deux hommes suspects qui flânaient à l’extérieur de la propriété de son voisin. 

Cette information a mené à l’arrestation de deux hommes dans une résidence du chemin Buker à North Grenville. 

Une enquête plus approfondie a révélé que l’un des suspects avait peut-être été impliqué dans de nombreuses autres introductions par effraction. 

Vers minuit, le lendemain, la police perquisitionnait une résidence de l’avenue Morisset à Ottawa à cet effet. 

À cet endroit, des biens volés ont été récupérés et ont été reliés à de nombreuses introductions par effraction dans les régions de Kemptville, Lanark et Ottawa.


Justice et faits divers

Évacuation rue Albert à Ottawa

Les locataires d’une quinzaine d’unités d’un ensemble immobilier de la rue Albert à Ottawa ont été évacués, vendredi après-midi vers 15h, à la suite d’un incendie qui s’est déclaré aux deuxième et troisième étages ainsi que dans le grenier de cette construction qui réunit des maisons de ville de trois étages.

Une épaisse fumée noire a envahi les lieux et deux alertes ont été déclenchées. 

Le feu semble avoir débuté dans un logement vide. De hautes flammes étaient visibles devant et derrière l’immeuble.

On a failli évacuer les locataires par des échelles posées au troisième étage, mais tout le monde a finalement quitté les lieux par les escaliers de secours.

Le feu était maîtrisé vers 16h. Personne n’a été blessé.

L’Armée du Salut et la Croix-Rouge étaient sur place pour aider les évacués.


Justice et faits divers

Déversement de sel sur des Allumettières

Le chargement d'un camion d'épandage de sel s'est déversé sur le boulevard des Allumettières, au carrefour giratoire du boulevard Saint-Joseph, vers 15h, vendredi.

La circulation sera compliquée lors du retour à la maison.

Les routes sont devenues soudainement glacées, en après-midi, alors que la pluie s'est transformée en verglas.

Le mercure a chuté considérablement, en quelques heures.