Journée portes ouvertes dans des fermes

C’est journée portes ouvertes dimanche dans plusieurs fermes québécoises, une occasion de sortie en famille pour cueillir des fruits et légumes, rencontrer les agriculteurs et savourer leurs délicieux produits.

Six fermes en Outaouais participent à l’activité organisée par l’Union des producteurs agricoles (UPA), dont Courge et cie située à Gatineau.

Habituellement, quelque 2000 personnes se présentent à la ferme lors de la journée portes ouvertes, a indiqué le producteur maraîcher Philippe Thompson, copropriétaire de Courge et cie avec sa conjointe Nancy Pinard.

«C’est le début de notre saison de courges et de citrouilles. C’est donc vraiment le bon moment. Ce qui est plaisant est qu’à travers le Québec les producteurs reçoivent les gens. C’est une belle façon de donner de la visibilité au monde agricole», a partagé M. Thompson.

Courge et cie se spécialise dans la production de plus d’une centaine de variétés de courges et de citrouilles et d’une cinquantaine de variétés de tomates. Le personnel y confectionne de nombreux produits.

«Les gens peuvent manger des poutines à la courge, des beignes à la citrouille, donc goûter plusieurs plats faits à partir de nos produits», a précisé M. Thompson.

Les autres fermes participantes à la journée portes ouvertes dans la région sont l'Érablière riveraine, à Luskville, l'Érablière Bo-Sirop à Grand-Remous, la bleuetière La Maison des Délices à L'Ange-Gardien, la Ferme Brylee, à Thurso, et la Ferme Aux pleines saveurs à Saint-André-Avellin.

Selon un rapport du Conference Board du Canada publié en 2015, l’industrie agroalimentaire représente 34,3 milliards $ dans le PIB du Québec, soit 9,4 % du PIB de la province.