Jeune, rapide, dangereux... et sans permis

Rouler à 220 km/h sur un boulevard urbain, tous phares éteints. À bord de la voiture de son père, empruntée en douce. Sans permis. Avec deux jeunes passagères. Puis, fuir les policiers. Difficile de faire mieux comme enchaînement de mauvaises décisions.

Dans la soirée du 2 juin dernier, Jérôme (prénom fictif), 17 ans, termine son quart de travail. De retour à la maison, il voit sur le comptoir les clefs de la Nissan Maxima de son père. «J’avais juste besoin de m’évader», dira-t-il aux policiers.

Il part, sans réveiller personne, et va rejoindre des amis qui font un feu. Vers 1h du matin, Jérôme embarque deux amies âgées de 14 et 15 ans pour aller manger au McDo.

À 220 km/h

Filant en direction est sur le boulevard Guillaume-Couture - l’artère qui traverse toute la ville de Lévis - Jérôme brûle un feu rouge. À ce moment, il file à 220 km/h alors que la vitesse permise est de 50 kmh. «J’étais dans ma bulle, avec ma musique.»

Dans son rétroviseur, il aperçoit une auto-patrouille qui vient d’allumer les gyrophares. «Je me suis dit que je ne me ferais pas avoir, indiquera-t-il plus tard. Je n’avais pas mon permis (d’apprenti) et je savais qu’à la vitesse à laquelle je roulais, j’allais le perdre).»

Le jeune chauffard fonce et éteint ses phares pour ne pas se faire repérer. Jérôme passe devant le poste de police de Lévis à toute allure et tourne sur la rue St-Omer, une des rues principales du quartier. Il réussit à négocier un rond-point et prend des rues résidentielles, à une vitesse d’environ 70 km/h.

La course folle s’interrompt lorsque Jérôme emboutit la voiture de police qui le recherchait. Un policier s’en tirera avec une entorse cervicale.

Le jeune conducteur percute ensuite une autre voiture dans une entrée de maison. Le chauffard crie à ses passagères, légèrement blessées, de courir. Il prend lui-même la fuite et reviendra sur les lieux de la collision 20 minutes plus tard.

«On est très chanceux de ne pas avoir de conséquences plus graves», a souligné le procureur de la Couronne, Me Hugo Breton. Le juge Jean Lebel de la chambre de la Jeunesse n’a eu aucun commentaire, mais n’a pu s’empêcher de sourciller en voyant les photos des voitures accidentées.

Le jeune homme a plaidé coupable lundi à des accusations d’avoir fui les policiers en causant des lésions personnelles à trois personnes, de délit de fuite sans se soucier de causer des lésions et de délit de fuite simple.

Il connaîtra sa peine à la fin janvier. Le jeune homme se verra imposer une interdiction de conduire par le juge en plus d’une interdiction administrative par la SAAQ.