Un porte portera le nom de Jean Alfred, premier élu noir à l’Assemblée nationale du Québec.

Jean Alfred aura un pont à son nom

Un pont de l’Outaouais portera désormais le nom de Jean Alfred, premier député noir élu à l’Assemblée nationale.

La Commission de toponymie du Québec a annoncé jeudi que le pont enjambant la rivière de la Petite-Nation, entre Plaisance et Lochaber-Canton, sur l’autoroute 50, sera désormais désigné Pont Jean-Alfred en l’honneur de celui qui a occupé les fonctions de député de la circonscription de Papineau, de 1976 à 1980.

M. Alfred, premier Noir élu à l’Assemblée nationale, s’est fait connaître durant son mandat comme le « père de l’Hôpital de Gatineau » et a notamment travaillé au projet de réalisation de l’autoroute 50.

Professeur de formation, il avait siégé au conseil municipal de l’ancienne Ville de Gatineau, en 1975 et 1976, avant de faire son entrée sur la scène provinciale au sein du Parti Québécois dirigé à l’époque par René Lévesque.

« Jean Alfred a consacré une partie de sa vie à tisser des ponts entre les Québécois et la communauté haïtienne d’ici. Ayant su inspirer son milieu, il a activement œuvré à la poursuite de la construction de l’autoroute de l’Outaouais. Le pont qui porte aujourd’hui son nom étant situé au cœur de la circonscription qu’il a représentée pendant quatre ans, ce lieu est tout indiqué pour rappeler le souvenir de Jean Alfred dans la toponymie du Québec », a affirmé la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Nathalie Roy, par voie de communiqué, jeudi.

La Commission de toponymie du Québec souligne que cette désignation commémorative s’inscrit dans le cadre du Mois de l’histoire des Noirs.