Le Droit
Les enfants de Fausia Koulamallah, qui ont 4, 8, 12, 13 et 16 ans, doivent dormir sur le plancher.
Les enfants de Fausia Koulamallah, qui ont 4, 8, 12, 13 et 16 ans, doivent dormir sur le plancher.

«Je voudrais juste qu'ils puissent dormir dans un lit»

Paul Gaboury
Paul Gaboury
Le Droit
À la veille de Noël, une mère monoparentale d'origine africaine avec cinq enfants se tourne vers la communauté gatinoise pour qu'elle puisse meubler le logement qu'elle habite depuis quelques semaines. Sans lit, les enfants âgés de 4, 8, 12, 13 et 16 ans doivent dormir sur le plancher du logement situé au sous-sol d'un immeuble à logis multiples de Gatineau.