Le Droit

Itinérants: Brigil évoque des «enjeux» avec le voisinage pour expliquer sa volte-face  

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
C’est en partie en raison d’un «refus» du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) d’en venir à un accord de principe préliminaire sur les paramètres d’une entente de location que l’entreprise Brigil a pris la décision de se tourner vers un autre acheteur pour vendre le 217, rue Montcalm, mais aussi en raison du désaccord de certains voisins dans le secteur.