Les projets retenus dans le cadre du programme Régions branchées permettront à quelque 4630 foyers de l’Outaouais d’avoir accès à Internet haut débit.
Les projets retenus dans le cadre du programme Régions branchées permettront à quelque 4630 foyers de l’Outaouais d’avoir accès à Internet haut débit.

Internet à haut débit en zone rurale : plus de 4600 foyers en Outaouais y auront accès

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
Les projets retenus dans le cadre du programme Régions branchées permettront à quelque 4630 foyers de l’Outaouais d’avoir accès à Internet haut débit.

Au total, 66 projets dans onze régions du Québec ont été sélectionnés, a annoncé jeudi le gouvernement du Québec. Ceux-ci donneront accès à un service Internet à haut débit à plus de 60 000 foyers dans la province. 

L’appel de projets Régions branchées vise à accélérer l’implantation d’infrastructures de télécommunications dans les zones partiellement desservies. Les promoteurs devront livrer leurs projets au plus tard le 30 juin 2022.

« En 2020, l’accès à un service Internet haut débit est indispensable à l’essor d’une économie régionale vigoureuse et à la vitalité de nos communautés. D’autant plus que dans un contexte de crise sanitaire comme celui de la COVID-19, une connexion Internet haut débit n’est pas un luxe, mais bien une nécessité. Le numérique est essentiel pour communiquer, s’informer, innover, apprendre, développer des affaires et bâtir des collectivités fortes. Il va sans dire que les projets retenus ont le potentiel de donner un nouveau souffle à toute la région de l’Outaouais en contribuant à son rayonnement et à son attractivité», a expliqué le ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe.

« Nos régions, qui sont des endroits tout aussi dynamiques et attrayants que les milieux urbains, doivent prendre part à la transition vers une économie numérique. Le branchement à Internet haut débit de nombreux foyers et entreprises du comté de Gatineau permettra à davantage de citoyens d’y participer et de se réaliser», a ajouté le député de Gatineau, Robert Bussière.


« Les projets retenus ont le potentiel de donner un nouveau souffle à toute la région de l’Outaouais en contribuant à son rayonnement et à son attractivité »
Mathieu Lacombe

La contribution gouvernementale versée pour permettre la réalisation des projets est estimée à 150 millions $.

À la fin de 2016, on estimait à 340 000 le nombre de foyers en milieu rural qui étaient mal ou non desservis.

Le gouvernement s’est engagé à ce que tous les projets permettant de fournir un accès à Internet haut débit à l’ensemble des foyers québécois soient réalisés ou en voie de l’être d’ici 2022.