Interdiction de faire des feux à Ottawa

La Ville d’Ottawa décrète l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert sur son territoire.

Le temps chaud et sec des derniers jours a rendu les boisés et les herbages très vulnérables aux incendies.

Le Service des incendies d’Ottawa interdit tout feu en plein air, jusqu’à nouvel ordre.

Même les feux sur des propriétés détentrices d’un permis sont interdits.

Les feux de camp, tout comme le brûlage des déchets agricoles et de broussailles, sont aussi visés par cette mesure préventive.

Certains parcs provinciaux ontariens ont aussi interdit aux plaisanciers d’allumer des feux de camp.

Ailleurs à Gatineau et en Outaouais, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) qualifie le danger d’incendie d’«élevé» à «très élevé».

Il est interdit en tout temps de faire un feu en plein air partout sur le territoire gatinois. Selon le site de la ville, seuls les feux de joie peuvent être autorisés à la condition d’avoir obtenu un permis de feu de joie du Service de sécurité incendie de Gatineau (SSIG).