Insolite

Pot de chambre en main, Bill Gates défend la «révolution des toilettes» en Chine

PÉKIN - Multimilliardaire et philanthrope, Bill Gates a posé dans sa vie aux côtés des grands de ce monde. Il ne s’était encore jamais montré en public avec à la main un pot rempli d’excréments.

Le fondateur de Microsoft a réparé cette lacune mardi en apparaissant à Pékin à côté d’un récipient de déjections humaines dont la couleur et la forme ne laissaient rien à l’imagination.

Objectif pour le richissime Américain: attirer l’attention sur le manque de toilettes dans les pays en développement.

«Dans les endroits qui n’ont pas d’assainissement, il y en a beaucoup plus que là-dedans», a-t-il déclaré, montrant le pot posé à côté de lui alors qu’il s’adressait à un forum sur l’avenir des toilettes dans le monde.

«Quand les enfants vont jouer dehors, ils sont exposés à ça tout le temps», a martelé le milliardaire. «Ce n’est pas juste une question de qualité de vie, c’est lié aux maladies, à la mort et à la malnutrition», a-t-il dit.

L’ancien patron de Microsoft a expliqué que les excréments dans le contenant renfermaient potentiellement 200 000 milliards de cellules de rotavirus, 20 milliards de bactéries Shigella et 100 000 oeufs de vers parasites.

Des pathogènes comme ceux-là, a-t-il ajouté, causent des maladies qui tuent chaque année près de 500 000 enfants âgés de moins de cinq ans.

À la tête de sa fondation humanitaire, la Bill & Melinda Gates Foundation, le philanthrope a consacré une partie de sa fortune à la généralisation des toilettes dans le monde, en particulier des toilettes sèches utilisables dans les zones en manque d’eau.

Besoins en plein air

Selon l’Unicef, près de 900 millions de personnes n’ont pas d’autre choix que de faire leurs besoins en plein air. Dans un pays comme l’Inde, c’est encore le cas de 150 millions d’habitants contre 550 millions en 2014, selon New Delhi.

Bill Gates a rendu hommage aux efforts faits par la Chine pour améliorer l’hygiène de ses toilettes publiques, jadis repérables de loin par leur odeur. Le président Xi Jinping fait encore campagne lui-même pour une «révolution des toilettes» dans la deuxième économie mondiale.

«La Chine a la possibilité de lancer un nouveau type de solutions d’assainissements innovantes qui ne seront pas connectées au réseau d’égouts», a estimé Bill Gates.

Ce n’est pas la première fois que Bill Gates fait sensation dans son auditoire afin d’appuyer son message.

Lors d’une conférence aux États-Unis en 2009, il avait lâché une armée de moustiques dans le public afin d’évoquer les dangers du paludisme... attendant une bonne minute avant d’expliquer que les insectes en question n’en étaient pas porteurs.

Plus de 20 compagnies et institutions académiques présentent de nouvelles technologies sanitaires pendant trois jours durant la conférence «Reinvented Toilet» tenue à Pékin, d’une toilette autonome jusqu’à une petite station d’épuration autoalimentée appelée Omni Processor.

+

Cinéma

La Russie bloque la sortie du film «Opération Hunter Killer»

MOSCOU — Le ministère russe de la Culture a annulé in extremis la sortie prévue jeudi du film hollywoodien «Opération Hunter Killer» dans lequel des soldats américains sauvent le président russe pour empêcher une Troisième Guerre mondiale, invoquant des motifs administratifs.

«La compagnie de distribution n’a pas livré en temps prévu une copie du film de la qualité requise à la cinémathèque d’État Gosfilmofond», a indiqué le ministère russe de la Culture dans un communiqué pour justifier l’interdiction de distribution.

Adaptation d’un livre de George Wallace et Don Keith, Opération Hunter Killer raconte l’histoire d’un commandant de sous-marin américain inexpérimenté, contraint de faire équipe avec une unité de Navy Seals dans les eaux de l’océan Arctique pour venir à la rescousse du président russe. Ce dernier est retenu en otage par des terroristes russes, menés par le ministre de la Défense, qui préparent un coup d’État et menacent de déclencher une Troisième Guerre mondiale.

Le film, dans lequel joue Gary Oldman, devait sortir dans 850 salles de Russie. 

En septembre, Opération Hunter Killer avait déjà été privé de sortie en Ukraine, en vertu d’une loi introduite récemment dans un contexte de tensions russo-ukrainiennes interdisant les films considérés comme glorifiant l’armée russe. «Le film est tombé sous le coup d’une loi et a été interdit. Son interdiction a été décidée il y a un mois», a confirmé à l’AFP un représentant de la compagnie ukrainienne Kinomania, chargée de sa distribution, qui a refusé de donner son nom.

Insolite

Le copilote était ivre, Japan Airlines s’excuse pour le retard

TOKYO - La compagnie aérienne Japan Airlines (JAL) s’est excusée jeudi pour le retard encouru dimanche sur une liaison Londres-Tokyo, dû à un contrôle d’alcoolémie positif d’un copilote.

Ces excuses interviennent au lendemain de la révélation par une autre compagnie japonaise, All Nippon Airways, que la gueule de bois de l’un de ses pilotes avait provoqué des retards pour plusieurs vols.

L’avion de  JAL a quitté Londres avec un retard de 1 heure et 9 minutes. «L’entreprise s’excuse sincèrement auprès des passagers et de toutes les personnes affectées par les actes de cet employé», selon un communiqué de JAL.

Des responsables de JAL ont expliqué aux journalistes que le copilote avait effectué un premier test d’alcoolémie à son domicile, dont les résultats s’étaient avérés négatifs.

Mais l’homme n’a pu échapper aux suspicions du chauffeur du bus qui le conduisait au pied de son appareil à l’aéroport d’Heathrow. Le pilote a alors été interpellé par la police britannique après un éthylotest et un contrôle sanguin sans équivoque.

«Nous sommes convaincus que (le premier test réalisé à domicile) n’a pas été mené correctement», a commenté Muneaki Kitahara, directeur de la communication de JAL lors d’une conférence de presse.

La veille, All Nippon Airways avait expliqué que l’un de ses pilotes, un quadragénaire, s’était fait porter pâle après une nuit de beuverie sur l’île d’Ishigaki (sud du Japon) dans la préfecture d’Okinawa. Cette absence de dernière minute a provoqué le retard de cinq vols régionaux au départ de l’île d’Okinawa et 619 passagers ont été affectés.

Après ces deux incidents, le ministère japonais des Transports a demandé aux compagnies aériennes d’appliquer de manière stricte la réglementation sur l’absorption de boissons alcoolisées.

Insolite

Un paradis du Pacifique interdit les crèmes solaires pour sauver ses coraux

KOROR - Les Palaos, îles paradisiaques de Micronésie, interdiront en 2020 l’usage des crèmes solaires «toxiques pour les récifs» afin de protéger des coraux prisés par les plongeurs du monde entier, expliquant qu’il s’agit d’une première mondiale.

La minuscule nation du Pacifique ouest, située à peu près à mi-chemin entre l’Australie et le Japon, est considérée comme l’un des meilleurs endroits de plongée de la planète, mais le gouvernement craint que cet engouement n’ait un coût environnemental.

Un porte-parole du président Tommy Remengesau a expliqué que la recherche scientifique avait démontré que les produits chimiques entrant dans la composition de la plupart des crèmes solaires étaient toxiques pour le corail, même à dose infime.

Les sites de plongée des Palaos accueillent en moyenne chaque heure quatre bateaux bondés de touristes, faisant craindre aux autorités que les récifs n’en soient au point de non-retour.

«Cela équivaut chaque jour à des litres de crème solaire qui vont dans la mer dans les spots célèbres pour la plongée et le masque et tuba», a-t-il déclaré à l’AFP. «On regarde ce qu’on peut faire pour empêcher la pollution de pénétrer dans l’environnement».

Les crèmes «toxiques pour les récifs» seront interdites à compter du 1er janvier 2020 aux termes d’une loi adoptée la semaine dernière. Toute personne important ou revendant de telles crèmes sera passible d’une amende de 1.000 dollars. Les touristes se verront confisquer leurs tubes de crème en arrivant.

+