Un avion de Jet Airways

Un «terroriste des coeurs» crée une fausse alerte dans un avion indien

CALCUTTA - Il avait posté une photo de lui avec le mot «terroriste» sur l’application Snapchat: un passager a été débarqué d’un avion indien et longuement interrogé par les forces de l’ordre, a rapporté mardi la police locale.

Yogvedant Poddar, 21 ans, a été extrait lundi d’un vol Calcutta-Bombay de la compagnie Jet Airways avant son décollage, suite au signalement par un passager assis derrière lui.

Ce dernier l’avait aperçu envoyant depuis son téléphone une photo sur Snapchat qui le montrait le visage à moitié recouvert d’un mouchoir, accompagnée des mots «Terroriste à bord, je brise les coeurs des femmes».

Débarqué du vol, le jeune homme a été interrogé pendant près de dix heures avant d’être relâché sans que des poursuites soient engagées contre lui.

«Nous l’avons interrogé de façon exhaustive. Nous n’avons trouvé aucun lien avec des mouvements terroristes. C’était un message destiné exclusivement à ses amis et qui n’avait pas l’intention de menacer ou faire du mal à quiconque», a déclaré à l’AFP Avvaru Ravindranath, un haut responsable de la police de Calcutta.

Dans un communiqué, la société Jet Airways a déclaré qu’un passager avait été «débarqué pour des raisons de sécurité». «L’avion est parti pour sa destination avec un nouvel horaire, suite aux vérifications requises», a-t-elle indiqué.

La très compétitive industrie aérienne d’Inde a connu un boom ces dernières années, portée par l’émergence d’une classe moyenne qui voyage davantage. Le transport aérien croît d’environ 20% par an dans ce pays de 1,25 milliard d’habitants.