Stéphane Bordedebat, un citoyen de Beauport, a aperçu l’ours la première fois lundi soir, près du module de jeux de son enfant de six ans.

Un citoyen de Beauport filme un ours dans sa cour

Un résident de la rue Sorbier à Beauport a reçu ces derniers jours la visite à la fois surprenante et quelque peu inquiétante d’un ours noir. L’animal semble particulièrement apprécier les fruits rouges et juteux tombés de son pommier.

Stéphane Bordedebat a aperçu l’ours la première fois lundi soir, près du module de jeux de son enfant de six ans. Depuis vendredi, il avait déjà remarqué sur son terrain des excréments ne ressemblant pas à ceux d’un chien. 

+

«Il ne semble pas agressif et il a fui au son de ma voix. J’ai fait volontairement du bruit pour qu’il parte», explique-t-il au Soleil. N’empêche qu’il a appelé la police qui, à son tour, a communiqué avec des agents de la faune.

«Ils sont venus nous rencontrer ce matin (mardi) pour évaluer la situation. Ils nous disent ne pas vouloir le capturer par crainte d’attirer d’autres ours à cause de la force d’attraction des appâts utilisés», rapporte M. Bordedebat. 

L’apparence physique de l’ours laisse croire qu’il s’agirait d’un «ado» né au printemps.

Le résident ne s’inquiète pas outre mesure. Bien sûr, il exercera une attention particulière lors des sorties extérieures. «C’est la première fois que ça arrive depuis notre arrivée ici il y a trois ans. S’il revient, nous allons observer son comportement pour voir s’il devient agressif. Pour l’instant, on n’a eu aucun dommage à notre propriété.»

Il continuera donc à faire du bruit, comme l’a d’ailleurs conseillé l’agent de la faune. Il désirait aussi aviser ses voisins de la présence de l’ours à proximité. Il faut dire que la rue Sorbier, située au nord du boulevard Louis XIV, est bordée par un boisé.