La prison Rebibbia à Rome    
La prison Rebibbia à Rome    

Un chef de la Cosa Nostra croque et avale le doigt d’un gardien de prison

Agence France-Presse
ROME - Un chef de la Cosa Nostra, la mafia sicilienne, a sectionné cet été avec ses dents le petit doigt d’un gardien de prison avant de l’avaler, rapporte le journal de Rome Il Messagero.

Giuseppe Fanara, 60 ans, purge depuis neuf ans une peine de réclusion à vie dans la prison romaine de Rebibbia, sous le régime spécial de l’article «41 bis» du code pénal italien réservé aux mafieux.

Selon les informations du Messagero, le détenu a agressé en juin dernier sept policiers de la prison venus faire un contrôle dans sa cellule.

Au cours d’un corps à corps, sur le sol même de sa cellule, il a donné un coup de poing au visage d’un agent puis a mordu le petit doigt de sa main gauche. Le doigt n’a pas été retrouvé, ce qui a fait conclure à un procureur de Rome que le malfrat l’avait mangé, ajoute le journal.

À la suite de cet acte, le prisonnier se serait jeté sur les six autres collègues de l’agent en servant d’un manche à balai comme arme. «Je vous trancherai la gorge comme des porcs», aurait-il hurlé l’homme ensuite tranféré dans la prison de haute sécurité de Sassari en Sardaigne.