Le professeur Brett Ratcliffe, de l’Universitéde Nebraska-Lincoln, a nommé trois nouvelles espèces de scarabées «drogoni», «rhaegali» et «viserioni», rapporte le quotidien local The Omaha World-Herald.

Trois coléoptères nommés d’après les dragons du «Trône de fer»

LINCOLN, Neb. — Un entomologiste du Nebraska a nommé trois de ses récentes découvertes d’après des dragons de la série télévisée «Le Trône de fer», une adaptation des livres de George R.R. Martin.

Le professeur Brett Ratcliffe, de l’Universitéde Nebraska-Lincoln, a nommé trois nouvelles espèces de scarabées «drogoni», «rhaegali» et «viserioni», rapporte le quotidien local The Omaha World-Herald.

Ces noms constituent des versions latinisées de «Drogon», «Rhaegal» et «Viserion», trois dragons appartenant au personnage de Daenerys Targaryen dans cet univers fantastique.

M. Ratcliffe est un amateur de la série, mais il explique avoir retenu ces noms pour attirer un peu plus d’attention sur la quantité d’espèces qui demeurent inconnues.

«Lorsqu’on crée des noms comme ceux-là, on le fait pour gagner un peu de notoriété et attirer l’attention du public, fait-il valoir. Nous continuons de découvrir la vie sur Terre. Un être vivant sur quatre est un scarabée. Nous ne les avons pas tous découverts. Nous ne sommes même pas près.»

Ratcliffe dit avoir déjà baptisé des centaines d’espèces au cours de ses cinquante ans de carrière et il doit dorénavant faire preuve de beaucoup d’imagination. Les règles de dénomination déconseillent d’utiliser de l’humour ou d’insultes, et elles s’avèrent particulièrement utiles pour éviter les doublons, explique-t-il.

M. Ratcliffe admet avoir également choisi ces références à la culture populaire afin de s’amuser un peu.

«Je me suis souvent dit que les scientifiques se prennent trop au sérieux», a-t-il lancé.

Les drogoni et viserioni peuvent être trouvés en Colombie et en Équateur, tandis que les rhaegali viennent de Guyane française.