Cinq automobilistes ont été blessés dans le carambolage survenu aux environs du kilomètre 110 sur la route 175, en direction sud, dans la Réserve faunique des Laurentides.

Important carambolage dans le parc des Laurentides

Plus de peur que de mal dans la Réserve faunique des Laurentides, jeudi, alors qu’un important carambolage impliquant plusieurs véhicules a eu lieu en début d’après-midi aux environs du kilomètre 110 de la route 175, forçant la fermeture de la route en direction sud.

La circulation entre le Saguenay et la capitale a donc été sérieusement perturbée pendant plusieurs heures. Selon le sergent Stéphane Tremblay de la Sûreté du Québec (SQ), il y a eu deux sites de collisions différents impliquant chacun plusieurs véhicules pour huit véhicules au total. Cinq automobilistes ont été blessés dans l’accident, mais aucune blessure ne serait sérieuse au point de mettre la vie en danger.

La chaussée glissante et la visibilité limitée par endroits en raison des vents pourraient être les causes du premier accident et de la suite des événements, explique M. Tremblay. 

«C’est une immense courbe qui descend vers un lac. Souvent, la visibilité est réduite en raison du brouillard. Il y avait beaucoup de bourrasques et la chaussée était glissante. J’ai vu qu’il y avait eu de nombreux accrochages qui se sont produits quelques minutes à peine avant que j’arrive», a décrit le journaliste Patrice Bergeron de La Presse canadienne, présent sur les lieux d’un carambolage dans le secteur du kilomètre 107. Il était environ 12h15 jeudi au moment de son passage.

«J’ai vu une Mazda3 qui avait l’avant complètement tranché. Elle avait percuté l’arrière d’un camion-remorque de produits pétroliers»

Le journaliste Patrice Bergeron de La Presse canadienne, présent sur les lieux

Derrière lui, plusieurs autres voitures ont dû ralentir pour éviter d’autres collisions. Lui-même a pu passer en évitant les voitures endommagées.

«J’ai vu une Mazda3 qui avait l’avant complètement tranché. Elle avait percuté l’arrière d’un camion-remorque de produits pétroliers. J’ai vu aussi un véhicule utilitaire sport qui avait l’arrière tronçonné», a raconté le journaliste, qui a tout de même pu rentrer chez lui sans dommages.

Tout au long de la journée de jeudi, de nombreux accidents mineurs sont survenus sur le réseau routier de la capitale, causant des embouteillages sur plusieurs artères.  Avec La Presse canadienne