La propriété de la Commission de la capitale nationale (CCN) comprend le parc de la Gatineau, la Ceinture de verdure et d'autres terrains comme la Ferme Moore et le parc du Lac-Leamy.

Impact des terres de la CCN: des économies grâce à la nature

Si on soulève la question des coûts en relation avec le parc de la Gatineau, le réflexe est de se demander combien nous dépensons chaque année pour en assurer la gestion. Un chercheur de l'Université du Québec en Outaouais (UQO) a voulu renverser la question et s'est plutôt demandé: combien il nous en coûterait de le perdre?
Jérôme Dupras, professeur du Département des sciences naturelles de l'UQO et chercheur à l'Institut des sciences de la forêt tempérée, a tenté d'évaluer la valeur monétaire des services rendus par les 54000 hectares de terres qui sont la propriété de la Commission de la capitale nationale (CCN), ce qui comprend le parc de la Gatineau, la Ceinture de verdure et d'autres terrains comme la Ferme Moore et le parc du Lac-Leamy.
La conclusion? C'est environ 5 milliards$ que les terres de la CCN permettent d'économiser dans la région de la capitale nationale.
Des services rendus 
La démarche, si on la résume à sa plus simple expression, était d'identifier un service rendu par la nature (la filtration des eaux par des milieux humides, par exemple) et d'identifier quels seraient les coûts s'il fallait remplacer ce service.
«La valeur culturelle et écologique de ces terres est bien reconnue [...] mais l'aspect économique penchait toujours de l'autre côté. Ce qu'on montre, c'est que c'est rentable, et à la hauteur de plusieurs millions de dollars», explique M.Dupras qui précise également que les estimations comprises dans l'étude sont «conservatrices».
Le chercheur estime d'ailleurs que cette étude pourrait devenir un outil pour revoir la façon d'approcher le développement, dans la région comme ailleurs.
«C'est la perche qu'on tend aux gestionnaires et aux aménagistes. [...] C'est à vous de trouver les façons de bien outiller vos communautés pour profiter de ces valeurs.»