Le Droit
Une pétition qui circule sur les réseaux sociaux force le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) à nier toute amputation dans les services d’urgence, de traumatologie et de chirurgie à l’Hôpital de Maniwaki.
Une pétition qui circule sur les réseaux sociaux force le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) à nier toute amputation dans les services d’urgence, de traumatologie et de chirurgie à l’Hôpital de Maniwaki.

Hôpital de Maniwaki: une pétition qui dérange le CISSSO

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Une pétition qui circule sur les réseaux sociaux force le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) à nier toute amputation dans les services d’urgence, de traumatologie et de chirurgie à l’Hôpital de Maniwaki.