Sur la colline parlementaire, des milliers de policiers et d’agents de la paix ont honoré leurs défunts collègues à l’occasion du jour national de la Commémoration des policiers et agents de la paix.

Hommage aux agents décédés

Alors que le Service de police d’Ottawa est en deuil de l’un des siens, des milliers de citoyens de la grande région de la capitale nationale se sont rassemblés sur la colline du Parlement, dimanche matin, afin de rendre hommage aux policiers canadiens qui ont perdu la vie lors de l’exercice de leurs fonctions.

Sur la rue Wellington, en face du parlement, des centaines de motos de police étaient entassées sur l’accotement. Sur la colline, des milliers de policiers et d’agents de la paix se tenaient debout pour honorer leurs défunts collègues à l’occasion du jour national de la Commémoration des policiers et agents de la paix.

Cette journée a pour but de donner l’occasion aux citoyens et aux citoyennes du Canada de reconnaître le travail des policiers qui ont sacrifié leur vie pour assurer la sécurité des communautés canadiennes.

Vendredi soir dernier, une onde de choc a secoué le Service de police d’Ottawa (SPO) alors que le détective Thomas Roberts a été retrouvé mort dans le bâtiment du quartier général du SPO, situé sur la rue Elgin. Selon le SPO, M. Roberts se serait enlevé la vie. D’ailleurs, selon l’organisme la Commémoration, « de six à huit policiers et policières par année » ont perdu la vie dans le cadre de leur travail au cours des 23 dernières années.

Un hommage a été rendu à l’agente des services correctionnels du Canada Lesa Zoerb qui a perdu la vie dans une collision en Saskatchewan en 2018.

« Le rassemblement d’aujourd’hui, oui, vise à souligner l’impact que ces policiers ont eu sur la communauté, mais démontre également la résilience de nos professionnels, qui se soutiennent mutuellement à travers ce genre d’épreuve », a mentionné Tom Stamatakis, président de l’Association canadienne des policiers.

L’ancien chef de police de Toronto et ministre fédéral de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, Bill Blair, était également sur place pour rendre hommage à ses anciens collègues, ainsi qu’à l’agente des services correctionnels du Canada Lesa Zoerb. Mme Zoerb a été tuée le 7 octobre 2018 au terme d’une collision sur l’autoroute 21, en Saskatchewan, alors qu’elle était en service.

« Aujourd’hui, c’est une journée pour rendre hommage à ceux qui ont choisi le plus grand devoir, soit de servir et de protéger leurs collectivités et leurs familles, a lancé M. Blair. C’est aussi une journée pour se rappeler des agents qui sont tués ou qui subissent des blessures de stress opérationnel à cause de leur travail. »

À l’occasion de cette journée spéciale, la Ville d’Ottawa a pour sa part décidé de mettre en berne tous les drapeaux de ses édifices municipaux, jusqu’au coucher du soleil dimanche soir.

Le jour de la Commémoration des policiers et agents de la paix se tient chaque dernier dimanche de septembre depuis 1998.