Hélène Campbell vit des hauts et des bas en convalescence

Guillaume St-Pierre
Guillaume St-Pierre
Le Droit
La convalescence de la jeune Hélène Campbell arpente des chemins sinueux.
L'Ottavienne se remet « plutôt bien » de sa double transplantation de poumons. Mais ses reins ne coopèrent pas aussi bien, a-t-elle laissé entendre sur les médias sociaux jeudi dernier.
« Eh, tout le monde, mes reins ont besoin d'encouragement. Ils ne font pas leur travail en ce moment », a-t-elle écrit sur le site de microblogage Twitter la semaine dernière.
Sur son blogue personnel, Hélène Campbell, qui s'est fait connaître pour sa joie de vivre et son optimisme alors qu'elle attendait sa greffe, explique plus en détail les hauts et les bas de sa convalescence.
« Si vous me croisez en personne, il se peut que j'ai l'air un peu livide, raconte-t-elle. Mes nouveaux poumons font leur travail et produisent l'oxygène, mais mon sang ne fait pas un bon travail de faire circuler cet oxygène dans mon corps ».
La fervente défenseur du don d'organe dit ne pas trop s'en faire, car ses médecins sont dévoués à régler la situation.
Les messages d'encouragement n'ont pas mis de temps à affluer sur les médias sociaux.
« Allez les reins, allez ! », a écrit un utilisateur de Twitter.
Hélène Campbell a reçu ses nouveaux poumons le 6 avril dernier dans un hôpital de Toronto. Elle a utilisé les médias sociaux pour faire valoir la cause du don d'organe, notamment en mettant en ligne des vidéos sur le site de partage YouTube qui ont fait le tour du globe. Son combat a été fort remarqué, si bien qu'elle a attiré le soutien de célébrités comme le chanteur canadien Justin Bieber et l'animatrice de la télévision américaine Ellen DeGeneres. Son compte Twitter réunit plus de 16 000 abonnés.
Hélène Campbell a également annoncé sur son blogue qu'elle avait commencé, depuis son retour à Ottawa en juillet, à écrire un livre sur sa greffe.
« L'écriture d'un livre, c'est une expérience nouvelle pour moi et ça représente de nouveaux défis », a-t-elle écrit. Je promets de faire de mon mieux pour écrire une histoire qui témoignera de ma reconnaissance. »
En mai dernier, Hélène Campbell a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, soulignant son courage et sa détermination.
Avec La Presse Canadienne