La mairesse de Chelsea, Caryl Green.

Hausse de taxes de 3,21% à Chelsea

Les citoyens de Chelsea devront composer avec une hausse de taxes de 3,21% en 2014. Le conseil municipal a adopté cette augmentation avec le budget de la municipalité jeudi soir.
La mairesse, Caryl Green, a défendu ce budget à plusieurs reprises en comparant la hausse de taxes avec celle d'autres municipalités de la MRC-des-Collines-de-l'Outaouais. La conseillère Barbara Martin s'est toutefois opposée à ce qui était proposé, alléguant que la municipalité devrait mettre moins de pression sur les contribuables. «Le taux d'inflation n'a été que de 1,3% l'an dernier et nous proposons une augmentation de taxes de 3,21%. La Banque du Canada prévoit seulement une inflation de 1,7% en 2014.»
Mme Martin estime également que la municipalité de Chelsea devrait être plus prudente au niveau de ses dépenses et prêter une attention particulière à sa dette. Mme Green précise toutefois qu'un rapport sur la révision des dépenses de Chelsea a été commandé et devrait être présenté au public en février ou en mars. À ce moment-là, la municipalité en saura davantage sur l'ampleur de sa dette et pourra établir une stratégie pour son remboursement. La mairesse souligne également qu'en 2014, près de 2 millions$ seront affectés au remboursement de la dette à long terme.
Plusieurs conseillers ont quant à eux décrit cet exercice comme un budget de transition. Plusieurs d'entre eux ont affirmé que le temps entre l'élection et l'adoption du budget n'était pas suffisant pour effectuer d'importants changements. Le fait que le conseil ait fait table rase, à l'exception de Caryl Green, a également été cité comme élément ayant nui au processus. Le conseil avait d'ailleurs repoussé l'adoption du budget qui devait être étudié en décembre.
Une fissure coûteuse
La fissure sur le mur arrière du centre Mérédith à Chelsea continue de coûter cher à la municipalité. Près de 1 million$ a été alloué pour sa réparation dans le budget 2014, selon Mme Green. La municipalité a toutefois entamé des procédures auprès de ses assureurs pour que ses dépenses soient remboursées au fur et à mesure.
La mairesse indique que les travaux doivent être exécutés rapidement. Elle espère qu'ils seront complétés d'ici l'été. La municipalité s'assure toutefois que chacune des dépenses liées aux travaux soit auparavant approuvée par l'assureur. Chelsea a d'ailleurs reçu un premier chèque au cours des derniers jours.