Le maire de La Pêche Robert Bussière.
Le maire de La Pêche Robert Bussière.

Hausse de taxes à La Pêche

Charles Thériault
Charles Thériault
Le Droit
Les contribuables de La Pêche paieront 3,4 % de plus pour leurs taxes municipales, en 2014, comparativement à 2013.
Le budget de près de 12,2 millions$, adopté la semaine dernière par les membres du conseil municipal, comporte une hausse de 62$ de la facture pour une résidence d'une valeur moyenne de 226517 $. Le propriétaire paiera donc 1856 $ en 2014, alors qu'il payait 1794 $ en 2012. En 2013, les taxes de ce même propriétaire, dont la maison valait alors 223217 $, avaient diminué de 3$ comparativement à 2012.
La hausse de 2014 est attribuable à une augmentation du coût du service de la police et à la hausse de la quote-part versée par la municipalité à la Municipalité régionale de comté (MRC) des Collines. Les tarifs des loisirs et de la collecte des déchets n'ont pas bougé depuis 2013.
Appelé à commenter le budget, le maire de La Pêche, Robert Bussière, préfère mettre l'accent sur le taux de taxe qui n'a augmenté que de 2,5 %, plutôt que sur la facture totale de la taxe. Il fait remarquer que les taxes ont très peu augmenté à La Pêche, depuis quatre ans. Le tableau envoyé au Droit par l'administration municipale révèle que le propriétaire d'une maison qui valait 184000 $ en 2011 (193500 $ aujourd'hui) payait 1595 $ en 2011, 1659 $ en 2012, 1589 $ en 2013 et qu'il paiera 1622 $ en 2014.
«La valeur des propriétés augmente et les municipalités ajustent le taux de la taxe en conséquence. Si elles veulent maintenir la facture au même niveau ou limiter la hausse, elles abaissent le taux, mais quoi qu'elles fassent, certains propriétaires dont la maison a pris beaucoup de valeur vont subir une hausse plus importante que les autres. À La Pêche, on essaie d'ajuster le taux afin d'éviter les trop grandes variations, mais dans une municipalité rurale comme la nôtre, le type de propriété varie beaucoup. Il y a des chalets sur le bord des lacs qui peuvent valoir très cher, des maisons plus ordinaires, des fermes, des commerces et des industries», d'expliquer le maire.
En 2014, La Pêche mettra l'accent sur la construction de routes, les sentiers récréatifs et l'implantation du service de transport en commun que la municipalité veut offrir en collaboration avec les municipalités de Cantley, Chelsea et Val-des-Monts.
ctheriault@ledroit.com