La pandémie de COVID-19 a exacerbé les cas de violence faite aux femmes et les cas de harcèlement sexuel au travail, selon de l’Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF).
La pandémie de COVID-19 a exacerbé les cas de violence faite aux femmes et les cas de harcèlement sexuel au travail, selon de l’Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF).

Harcèlement sexuel au travail: «ça ne passe plus!»

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La pandémie de COVID-19 a exacerbé les cas de violence faite aux femmes et les cas de harcèlement sexuel au travail, selon de l’Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF).