Le Droit
Guillaume Carle aurait été victime dune violente agression et de menaces de mort le matin du Nouvel An 2019.
Guillaume Carle aurait été victime dune violente agression et de menaces de mort le matin du Nouvel An 2019.

Guillaume Carle croise ses présumés agresseurs par hasard au palais de justice

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Une pure coïncidence, vendredi, a réuni sur un même étage du palais de justice de Gatineau le grand chef autoproclamé de la Confédération des peuples autochtones du Canada (CPAC), Guillaume Carle, et les deux hommes qui sont accusés de lui avoir donné une sévère raclée il y a un an.