L’annonce de la disparition de guichets automatiques à Plaisance, Ripon et Notre-Dame-de-la-Salette n’a rien de rassurant aux yeux des élus de la Vallée-de-la-Gatineau.

Guichets automatiques: la MRC veut prévenir les coups

Le retrait de guichets automatiques du Mouvement Desjardins dans la Petite-Nation inquiète le conseil des maires de la Municipalité régionale de comté (MRC) Vallée-de-la-Gatineau, qui a adopté une résolution pour faire part de sa «vive opposition» à ces décisions et à toute modification qui pourrait être annoncée sur son territoire.

L’annonce de la disparition de guichets automatiques à Plaisance, Ripon et Notre-Dame-de-la-Salette n’a rien de rassurant aux yeux des élus de la Vallée-de-la-Gatineau.

«Considérant que des caisses Desjardins étudieraient la possibilité de diminuer le nombre de guichets automatiques dans d’autres régions», le conseil des maires de la MRC a décidé de lancer un avertissement clair au Mouvement Desjardins.

Une résolution adoptée il y a deux semaines stipule ainsi que le conseil des maires de la MRC signale «sa vive opposition aux vagues de retraits de guichets automatiques et de fusions et fermetures de points de service au Québec, particulièrement à toute modification qui pourrait être annoncée dans la Vallée-de-la-Gatineau».

En entrevue, la préfète de la MRC, Chantal Lamarche, souligne que les maires tiennent mordicus à garder les deux caisses actuelles, situées à Gracefield et à Maniwaki, de même que les guichets automatiques installés à Kazabazua, Messines et Grand-Remous.

Même si aucune annonce évoquant la disparition de ces services n’a eu lieu, Mme Lamarche explique que la résolution a été adoptée pour prévenir un éventuel coup, «pour dire non tout de suite».