Près de 40 millimètres de pluie pourraient s'abattre sur la région jeudi.

Grisaille et pluie pour les prochains jours

Une dépression devrait laisser, mardi, une trentaine de millimètres de pluie sur le sud de la province, selon Environnement Canada, et l'Outaouais et l'Est ontarien n'échapperont pas aux caprices de dame Nature.
Près de 20 millimètres de pluie sont attendus mardi sur la région de la capitale nationale. Le parapluie sera de mise pour le reste de la semaine ensuite puisque la grisaille et les précipitations seront présentes jusque dans la nuit de vendredi à samedi. Alors que le mercure demeurera au-dessus de zéro degré Celsius de jour comme de nuit, de la pluie intermittente est prévue mercredi, jeudi et vendredi, à Gatineau et Ottawa. Près de 40 millimètres de pluie pourraient tomber sur la région jeudi.
Dans l'Est ontarien, entre 40 et 60 millimètres de pluie sont attendus au courant de la semaine. Les températures diurnes demeureront entre 4 et 13 degrés Celsius, selon Environnement Canada.  
La Conservation de la Nation sud a d'ailleurs émis un communiqué, lundi, afin de mettre en garde la population de l'Est ontarien face à la montée anticipée des crues dans le bassin versant de la Nation sud. L'organisme soutient qu'aucune inondation majeure n'est à craindre pour le moment en raison de ce redoux, mais invite tout de même les résidents à rester loin des cours d'eau en raison de la hausse rapide de niveau de l'eau qui pourrait rendre les rives instables.
Ailleurs au Québec
Certaines régions situées plus au nord et à l'ouest de la province du Québec devraient pour leur part recevoir les précipitations sous forme de neige.
De 5 à 10 centimètres sont attendus dans des secteurs des Laurentides, de la Mauricie, de l'Abitibi et du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Après une journée d'accalmie, mercredi, une deuxième dépression amènera une autre quantité impressionnante de pluie sur le Québec.
Une trentaine de millimètres devrait se répandre jeudi sur tout le sud de la province, jusqu'aux régions de Charlevoix et de Saguenay.
Le ministère de la Sécurité publique garde d'ailleurs le niveau des cours d'eau à l'oeil. Ces importantes précipitations jumelées à l'accélération de la fonte des neiges pourraient faire sortir certaines rivières de leur lit.
Thomas Blanchet, conseiller en sécurité civile, précise que les températures devraient redescendre sous le point de congélation pendant la nuit, ce qui pourrait aider à ralentir la fonte des neiges au cours des prochains jours.
Le mercure pourrait toutefois atteindre les 10 degrés Celsius cette fin de semaine, ce qui pourrait rendre la situation plus névralgique.
La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec recommande aux adeptes de motoneige de redoubler de prudence lorsqu'ils se trouvent à proximité des cours d'eau.
Le porte-parole Michel Garneau rappelle aux motoneigistes de ne s'aventurer sur un lac que si les sentiers sous toujours balisés.
La Société de sauvetage du Québec indique qu'un couvert de glace minimal de sept centimètres est nécessaire pour supporter le poids d'une personne.
Une épaisseur de 12 centimètres peut soutenir une motoneige et de 20 à 30 centimètres de glace sont requis pour permettre à une voiture de s'aventurer sur un lac.
Avec La Presse canadienne