Le risque de feu de forêt varie d'élevé à extrême sur le territoire de l'Outaouais.
Le risque de feu de forêt varie d'élevé à extrême sur le territoire de l'Outaouais.

Grands risques de feux de forêts en Outaouais

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Les risques de feux de forêt sont «élevés» à «extrêmes» en Outaouais.

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a mis à jour sa carte des risques, jeudi.

Les secteurs d’Outaouais-Labelle et du Pontiac sont rouges, ce qui indique que les risques y sont extrêmes. Le risque est considéré comme étant élevé à Gatineau.

Un incendie était toujours actif, mais maîtrisé, dans le secteur de Waltham, dans le Pontiac.

La SOPFEU a émis une interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité sur l’ensemble du territoire de l’Outaouais.

L’organisme rappelle qu’il est facile de perdre rapidement le contrôle de feux allumés en cette période de ramassage et de brûlage des herbes et feuilles mortes. «Plus de la moitié des incendies survenus depuis le début du printemps ont été causés par la perte de contrôle d’un brûlage de rebuts ou de matières résiduelles faits par des résidents», indique la SOPFEU.

L’interdiction vise aussi à limiter les interventions des pompiers forestiers en cette période de pandémie, et les risques reliés à la propagation du virus.