La directrice des Grands Frères Grandes Sœurs de l’Outaouais, Yvonne Dubé
La directrice des Grands Frères Grandes Sœurs de l’Outaouais, Yvonne Dubé

Grands Frères Grandes Sœurs de l’Outaouais s’implante au Niger

L’organisme de jumelage Grands Frères Grandes Sœurs de l’Outaouais (GFGSO) implante une nouvelle initiative au Niger qui permettra entre autres de financer les frais de scolarité des élèves de l’école Leyni-Goungou, sur l’île de Leyni.

Ce nouveau programme de jumelage s’inscrit dans le projet Les Écoles de l’espoir, qui cherche à accueillir des élèves à l’école dans les meilleures conditions possible. 

Cette initiative est rendue possible grâce à l’organisme Les Projets d’Aminata Farmo. Mme Farmo a indiqué que « grâce à une éducation de qualité dispensée en français, nous offrirons à ces enfants une réelle opportunité de devenir autonome et de s’insérer facilement dans le tissu économique local ». 

De son côté, la directrice des GFGSO, Yvonne Dubé estime que l’implantation du programme au Niger permettra de partager « des ressources avec eux, du matériel scolaire, des vêtements et notre savoir-faire dans ce que nous appelons l’autosuffisance. On y va pour outiller les enfants et leurs familles, on ne leur donnera pas de la nourriture, on veut leur montrer comment en cultiver et comment faire de l’argent. »

Par ailleurs, les GFGSO ont lancé vendredi une campagne de recrutement pour trouver de futurs Grands Frères et Grandes Sœurs.