Un problème de tension sur un des câbles de la glissière de sécurité sur l’autoroute 50 a nécessité l'intervention des employés du ministère des Transports, vendredi.
Un problème de tension sur un des câbles de la glissière de sécurité sur l’autoroute 50 a nécessité l'intervention des employés du ministère des Transports, vendredi.

Glissières de sécurité: d’autres fermetures à venir sur l’autoroute 50

À la suite d’un bris survenu jeudi, la glissière de sécurité installée au centre de l’autoroute 50 a été réparée.

Dans les prochains jours, le ministère des Transports du Québec (MTQ) fermera de nouveau la route entre Gatineau et L’Ange-Gardien afin de procéder à des inspections et d’éviter d’autres pertes de tension. 

Les travaux se produiront de nuit. Les dates exactes des fermetures restent à déterminer. Le ministère diffusera l’information en ligne, au www.quebec511.info.

Jeudi, en début de journée, la glissière flexible à haute tension d’une longueur de 5,4 kilomètres a été inaugurée au centre de l’autoroute, entre la fin des quatre voies à Gatineau et l’ouest de la route 309 (chemin Doherty) à L’Ange-Gardien. L’infrastructure vise à retenir les véhicules qui dévieraient de leur course, et d’ainsi éliminer les collisions frontales qui ont causé de nombreuses tragédies sur les portions non doublées de la route.

Le même jour à 13 h, un premier bris est survenu. L’un des trois câbles qui s’étendent d’un bout à l’autre de l’infrastructure s’est relâché sur une courte portion dans le secteur de la route 309 et de l’avenue Lépine.

Chacun des câbles est retenu par 18 tendeurs placés à 300 mètres de distance. « Ce qu’il s’est passé, c’est que le mécanisme de l’un des tendeurs a cédé, explique la porte-parole du MTQ en Outaouais Rosalie Faubert. En ce moment, la cause exacte reste inconnue. Ça pourrait être attribué à une erreur d’installation. »

Le secteur étant sous « surveillance accrue », des intervenants se sont rapidement trouvés sur les lieux et le câble a été tendu de nouveau en l’espace de quelques heures. L’autoroute a été complètement fermée entre 21 h, jeudi, et 5 h, vendredi. Une inspection visuelle des 54 tendeurs a été effectuée. Les deux autres câbles de la glissière sont restés intacts, et l’infrastructure est restée fonctionnelle.


«  C’est normal de devoir faire des travaux d’ajustement lorsqu’une technologie est nouvelle »
Rosalie Faubert, MTQ en Outaouais

Rosalie Faubert rappelle que la glissière flexible à haute tension est une technologie récente, et que celle de Gatineau est la première que le MTQ installe au centre d’une autoroute. Les travaux des prochains jours viseront à désassembler, puis à réassembler chacun des 54 tendeurs.

« C’est normal de devoir faire des travaux d’ajustement lorsqu’une technologie est nouvelle », détaille Mme Faubert. « Nous voulons nous assurer que l’erreur n’a pas été faite partout sur la glissière et que la situation ne se reproduise plus à court terme. »

Le projet de construction de la glissière a coûté 4,8 M$. Sa réalisation a été confiée à la firme Eurovia Québec. La clôture métallique est une solution temporaire, puisque l’autoroute doit être élargie à quatre voies dans ce secteur.