En novembre dernier, Papineauville avait mis en garde ses citoyens qu’une collecte de neige régulière des rues ne pourrait être garantie cet hiver.

Gestion des neiges usées: Papineauville obtient une dérogation

La Municipalité de Papineauville pourra finalement assurer un service de collecte de neige optimal de ses rues, cet hiver. L’administration municipale s’est entendue avec le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) afin de pouvoir utiliser le dépôt à neige « non conforme » de la rue Lucien-Joseph-Malo pour une dernière saison.

C’est ce qu’a confirmé au Droit le maire de Papineauville, Christian Beauchamp, soutenant que l’entente est conditionnelle à certaines exigences. « Le ministère nous a accordé une prolongation d’utilisation de notre site actuel de dépôt à neige. Par contre, nous devons respecter des conditions. Parmi celles-ci, on doit déposer une demande d’autorisation au ministère avant le 1er mai. Comme c’est une date très serrée, on va à l’externe pour monter le dossier », explique le premier magistrat.

Le conseil municipal a donc mandaté, la semaine dernière, la direction générale et le directeur des travaux publics de la Municipalité afin qu’ils embauchent une firme externe pour déclencher un processus de construction d’un site pour le dépôt de la neige et des résidus de balayage qui répondra aux normes du ministère. 

En novembre dernier, Papineauville avait mis en garde ses citoyens qu’une collecte de neige régulière des rues ne pourrait être garantie cet hiver et que les surplus de neige allaient possiblement être soufflés sur des propriétés privées, dans certains secteurs de la municipalité. Cet avis faisait suite à une interdiction d’utiliser le dépôt à neige municipal, laquelle avait été imposée par le MELCC, en mars 2019. Selon le ministère, l’emplacement situé à l’extrémité de la rue Joseph-Lucien-Malo n’est pas conforme aux exigences gouvernementales. Le MELCC affirme que la propriété, louée depuis plus de 25 ans par Papineauville pour y stocker chaque hiver ses neiges usées, est contaminée.

Selon les normes gouvernementales en vigueur, les dépôts à neige municipaux doivent par exemple disposer de bassins de rétention et doivent être situés à plus de 30 mètres de cours d’eau. Le site utilisé par Papineauville depuis le milieu des années 1990 ne respecte pratiquement aucun des critères exigés par les autorités.

Les élus demandent au MTQ de prendre ses responsabilités

Dans une autre résolution adoptée la semaine dernière, les élus de Papineauville demandent d’ailleurs au ministère des Transports de reconnaître son « implication dans la gestion des neiges provenant du réseau routier ». Le conseil municipal allègue qu’une partie du problème de cueillette de neige émane du fait que la Municipalité doive gérer la neige des routes 148 et 321 qui sont pourtant des chemins sous juridiction provinciale. L’administration papineauvilloise demande que soit « reconnu que le ministère des Transports est partie intégrante de cette problématique et en ce sens doit faire partie de la solution ».

Une première requête du genre avait été envoyée au MTQ, il y a quelques mois, mais Papineauville avait obtenu une réponse négative. Le maire Beauchamp affirme que le conseil se devait de revenir à la charge dans ce dossier.

« Le ministère devrait être un partenaire et nous aider financièrement à réaliser le futur dépôt à neige ou même à gérer la neige des routes numérotées. L’été, c’est le MTQ qui balaie le sable qui a été épandu durant l’hiver. Ce qu’on dit, c’est que le ministère devrait aussi s’occuper de ses neiges usées », plaide M. Beauchamp.