Gérald Lavoie est décédé à l’âge de 72 ans le 18 juillet dernier. Originaire du Saguenay, il est notamment reconnu pour avoir contribué au développement du territoire de Limbour et de Côte d’Azur, à Gatineau.

Gérald Lavoie, un pilier du milieu entrepreneurial gatinois, s’éteint

Un pilier du monde entrepreneurial gatinois s’est éteint le 18 juillet dernier à l’hôpital de Gatineau, à l’âge de 72 ans. Gérald Lavoie est reconnu pour avoir fortement contribué à façonner le paysage gatinois au cours des dernières décennies.

Originaire du Saguenay, M. Lavoie est arrivé en Outaouais en 1966 dans le but d’y poursuivre des études en économie à l’Université d’Ottawa. 

Après avoir travaillé deux ans pour le gouvernement fédéral, M. Lavoie s’est lancé dans une carrière d’entrepreneur lorsqu’il a compris que les conditions économiques étaient favorables dans la région. 

Il a ensuite approché les Pères du Saint-Esprit pour leur acheter des terrains dans le secteur de Limbour. 

De fil en aiguille, il a construit des milliers de résidences sur le territoire de Limbour et de Côte-d’Azur, à Gatineau.

Son frère, Daniel Lavoie, est catégorique. 

Ce qui a fait le succès de Gérald Lavoie est sans contredit « sa vision ». 

Il ajoute que la personnalité de son frère a contribué à faire de lui un « bâtisseur de l’Outaouais urbain ». 

« C’était un gars qui allait au bout de ses idées. Il était toujours très engagé dans tout ce qu’il faisait. Il était très méticuleux. C’est un gars de la Révolution tranquille, on voit qu’il a suivi le mouvement toute sa vie. »

M. Lavoie a été victime d’un accident banal qui l’a rendu quadriplégique, en 2004. 

Cela ne l’a pas empêché de continuer d’être présent dans le milieu des affaires gatinois pendant 15 années supplémentaires.

Il s’est également impliqué socialement, lui qui a fait de nombreux dons au Collège Saint-Alexandre. M. Lavoie était aussi un grand amateur d’œuvres d’art. 

« Il était partenaire avec son grand ami Vincent Fortier qui s’occupe d’une galerie d’art à Ottawa. Ils avaient aussi une galerie d’art ensemble à Québec et une autre à Toronto ».