Le maire de L'Ange-Gardien, Marc Louis-Seize, parle somme toute d’un budget « cohérent et bien équilibré ».

Gel de taxes à L’Ange-Gardien

C’est Noël avant le temps pour les contribuables de L’Ange-Gardien qui n’auront pas à composer avec une hausse de taxes pour l’année 2018. Le conseil municipal a adopté jeudi soir un budget de 7,3 millions de dollars qui prévoit un gel du taux de la taxe foncière générale pour l’année à venir.

C’est donc dire que le taux dédié aux immeubles résidentiels est maintenu à 6,60 $ par tranche de 1000 $ d’évaluation. Le taux de taxation pour les immeubles agricoles demeure également inchangé à 6,19 $ par 1000 $ d’évaluation, tout comme celui des immeubles commerciaux (12,29 $ par 1000 $ d’évaluation) et des immeubles industriels (13,43 $ par 1000 $ d’évaluation).

Les Angelois devront toutefois débourser un peu plus pour les services municipaux en 2018. La tarification pour la cueillette et le traitement des matières résiduelles passe de 218 $ à 223 $ par logement, alors que celle pour le programme de vidange des fosses septiques passe de 102,50 $ à 108 $ pour chaque fosse. 

L’année 2018 marquera également l’entrée en vigueur du nouveau rôle triennal d’évaluation à L’Ange-Gardien, lequel prévoit une hausse moyenne des évaluations de 1,59 % des immeubles résidentiels.

Le maire Marc Louis-Seize parle somme toute d’un budget « cohérent et bien équilibré ». « Nous avons eu une bonne année au niveau financier donc on a pu maintenir le taux de taxes comme l’an dernier. Avec le nouveau rôle d’évaluation qui a été déposé, certains résidents paieront un peu moins, et d’autres un peu plus, mais nous sommes fiers de dire qu’on garde le taux de taxes à 6,60 $ du 1000 $ d’évaluation », a-t-il indiqué hier.

Le budget d’investissement de la municipalité se chiffre pour sa part à 1 643 805 $. De ce montant, 1 250 000 $ sera injecté de l’amélioration du réseau routier à la grandeur du territoire. L’Ange-Gardien compte prioriser les chantiers pour les chemins River, Lauzon, Théoret, Robitaille, Belter, Minault et Lamarche. Des travaux de nettoyage de fossés et le remplacement ou l’ajout de ponceaux et de glissières de sécurité seront également effectués au cours de la prochaine année. 

En ce qui concerne les projets spéciaux, la municipalité entend notamment améliorer les communications avec la population en embauchant une ressource à cet effet et en revoyant de fond en comble sa plateforme Web. L’administration souhaite aussi poursuivre les travaux de planification quant à l’utilisation future du site de Champboisé. Une présentation publique du plan concept élaboré pour l’exploitation éventuelle des lieux devrait avoir lieu vers la fin janvier, a confirmé M. Louis-Seize.