La Fête de Noël à la Place de la Cité à Gatineau était jumelée cette année aux célébrations de clôture de Gatineau 2017.

Voyage dans le temps... des Fêtes

La 7e édition de la Fête de Noël à la Place de la Cité à Gatineau était jumelée cette année aux célébrations de clôture de Gatineau 2017.

Cette fête familiale en plein air, à double vocation cette année, s’étendait sur toute la soirée de samedi et gravitait surtout autour d’un spectacle original se déployant sur cinq plateaux qui accueillaient une cinquantaine de danseurs, comédiens, chanteurs et musiciens. Le spectacle intitulé Mon Arbre de lumière se voulait un voyage à travers les époques, des Noëls d’antan à ceux d’aujourd’hui.

« C’est un voyage dans le temps, c’est un voyage dans le temps des Fêtes qui nous amène à travers les différentes époques de notre folklore, de notre identité québécoise, canadienne », explique Annie Rouleau, agente de développement culturel pour la Ville de Gatineau.

Le spectacle se déroulait de 19 h à 20 h 15, mais la soirée commençait dès 17 h 30 avec de l’animation sur tout le site jusqu’à 21 h 30.

Après le spectacle, le DJ Golden Flame a pris le relais et mené le bal jusqu’à la clôture de l’événement.

La fin d’une aventure

La soirée de samedi mettait officiellement fin à une année faste sur les plans culturel et touristique pour Gatineau. 

Lancées en décembre 2016 par la Soirée Joie de vivre au Musée canadien de l’histoire, où s’étaient réunis près de mille convives pour un grand réveillon, les célébrations de Gatineau 2017 ont ensuite enfilé une soixantaine d’événements de différentes teneurs, toute l’année 2017, jusqu’à ce samedi.

Au bout de ce long marathon de festivités publiques, Nathalie Brunette du Comité du 150e-Gatineau 2017 estime que près de 1,8 million de visiteurs auront participé aux différentes activités organisées en cours d’année. Ce chiffre est avancé sous toutes réserves pour l’instant.

La programmation de Gatineau 2017 était surtout articulée autour de l’événement phare MosaïCanada et de quelques autres piliers: le spectacle Volta du Cirque du Soleil, la comédie musicale Grease et le spectacle aérien Aéro 150. 

D’autres événements récurrents dans la région ont fait, à leur façon, des clins d’œil aux festivités du 150e par des ajouts thématiques à leur programmation: les Grands Feux avec l’édition spéciale Canada 150 et le Festival de montgolfières avec Envolée 150, entre autres. 

Gatineau 2017 estime que tous les événements publics majeurs de 2017 ont « atteint ou surpassé leurs objectifs d’achalandage ». L’organisme estime également les retombées économiques de cette année pour Ottawa-Gatineau à près de 28 millions $. 

Mais c’est MosaïCanada qui aura surpris plus que tout avec notamment des articles et des reportages dans les médias, publiés jusqu’en Chine, en Malaisie, aux États-Unis, au Guatemala et au Royaume-Uni. 

Survivre à 2017

La gestionnaire de projets Nathalie Brunette insiste aussi sur ce que lègueront les festivités du 150e aux Gatinois et qui survivront à l’année 2017, notamment le Sentier culturel, un projet de 150 000 $ qui aura attiré près de 20 000 visiteurs. 

Quant aux autres legs, notons la première édition du Festival d’humour de Gatineau, obtenue grâce au financement du 150e, et « l’aménagement du site temporaire de Place des festivals chez Zibi, qui permettra d’accueillir de nouveaux événements à proximité du centre-ville », retrouve-t-on dans le bilan sommaire de Gatineau 2017.

« Et un autre legs qui est moins tangible, c’est le mode de gouvernance qu’on s’est donné à Gatineau pour gérer les célébrations. [...] Tourisme Outaouais, la Ville de Gatineau et Vision centre-ville, pour une rare fois, étaient assis autour d’une même table pour travailler ensemble [...] C’est une nouvelle façon de travailler ensemble et ça, ça va perdurer », conclut Nathalie Brunette. 

C'EST NOËL À L'HOTEL DE VILLE D'OTTAWA

Des centaines de citoyens ont envahi, samedi après-midi, la place Marion-Dewar et l’hôtel de ville d’Ottawa dans le cadre de la Fête de Noël annuelle du maire. 

Diverses festivités s’y déroulaient, de concert avec des dons de denrées non périssables à la Banque alimentaire d’Ottawa.

 Spectacle de Noël Mon Arbre de lumière