Un radar pédagogique a déjà été installé sur le boulevard Saint-Joseph. Les autres appareils seront installés d'ici la semaine prochaine.

Vingt nouveaux radars pédagogiques à Gatineau

Vingt radars pédagogiques seront installés sous peu aux quatre coins de Gatineau dans le but de faire ralentir les automobilistes lorsqu'ils approchent d'un quartier résidentiel.
Inspecteur à la circulation à la Ville de Gatineau, Marc Lauzon a fait savoir que ces nouveaux appareils, qui se fixent sur un poteau, remplacent les remorques radars « qui étaient en fin de vie ».
Les nouveaux radars serviront bien sûr à informer les automobilistes de la vitesse à laquelle ils roulent, et s'ils ne dépassent pas la limite permise, l'affichage se fera en vert et les conducteurs auront droit à une image représentant un pouce en l'air en guise de félicitations. Dans le cas contraire, la vitesse s'affichera dans un cercle rouge.
La division des infrastructures de la Ville compilera pour sa part les données qui seront transmises par les appareils, afin de voir si leur présence a un impact ou non. Des opérations radar pourraient également être menées par la police si les radars pédagogiques démontrent que plusieurs automobilistes défient les limites de vitesse.
Artères collectrices 
Les 20 nouveaux appareils seront répartis dans les 18 districts électoraux de la ville, et seront principalement installés sur des artères collectrices où la limite de vitesse est établie à 40 ou 50 km/h. « On souhaite que les gens comprennent le message qu'il faut qu'ils ralentissent avant de rentrer dans les quartiers résidentiels », a insisté M. Lauzon.
Aucun radar pédagogique ne sera installé dans les zones de radar photo, ce qui inclut les zones scolaires. Les appareils seront tous installés d'ici la semaine prochaine, et ne bougeront pas pendant un an avant de pouvoir être déplacés ailleurs.
L'acquisition de tels appareils s'est faite dans le cadre d'un projet de trois ans. « Selon les résultats observés, des radars supplémentaires pourraient être achetés en 2017 », ajoute la Ville.