Urbanisme: Gatineau passe à la demande de permis en ligne

Depuis mardi matin, citoyens et entreprises peuvent, de leur ordinateur, soumettre une demande de permis ou de certificat au service de l’urbanisme de la Ville de Gatineau. Il n’est plus nécessaire de se rendre dans l’un des points de service de la Ville pour les demandes les plus courantes. Toute l’information pertinente relative à la démarche à suivre, les documents à fournir, les formulaires à remplir ou encore les frais applicables ont été regroupés sur le site gatineau.ca/permis.

Et si une difficulté survient, plutôt que de se déplacer avec son dossier complet en espérant une file d’attente pas trop longue, le citoyen pourra soumettre une demande d’information du confort de son foyer. Il devrait obtenir une réponse dans les 48 à 72 heures. Lorsqu’une visite dans l’un des bureaux de l’urbanisme deviendra nécessaire, il sera possible, toujours en ligne, de prendre un rendez-vous avec un fonctionnaire et ainsi éviter l’attente en ligne.

« Derrière la mise en place de cette page web, il y a toute une révision de nos processus d’affaires, toute une révision de la façon d’accompagner le citoyen, a noté la directrice du module de l’aménagement du territoire de la Ville de Gatineau, Catherine Marchand. La page web, c’est un outil. Ça ne sert à rien de lancer un outil comme ça si on n’a pas révisé notre façon de traiter les citoyens. L’objectif est de faciliter la vie en demandant aux gens de d’abord s’informer pour qu’on puisse ensuite offrir un accompagnement plus ciblé. »

La nouvelle page web comprend plusieurs sections, à savoir sur les permis de lotissement, permis de construire, certificats d’autorisation, demandes assujetties à l’approbation du conseil, permis d’affaires, demande d’informations et prise de rendez-vous. Une série de dépliants d’information est aussi disponible sur tous les sujets les plus communs au service de l’urbanisme, allant des normes pour une piscine et une terrasse, à celles pour les abris d’auto ou pour les nouveaux bâtiments attachés à l’habitation. 

« Les 20 000 demandes faites chaque année au service de l’urbanisme, 80% sont faites en personne, note Mme Marchand. Souvent, les gens arrivent avec peu d’information sur leur projet, donc nous avons aussi peu d’information et ça force souvent à plusieurs visites. Là, les gens arriveront, nous aurons leur adresse et une idée du projet. Nous serons en mesure de mieux préparer la rencontre. »