La Ville de Gatineau consultera en ligne la population concernant le projet de construction qui permettra de remplacer l’édifice Place des pionniers dans le secteur Aylmer.
La Ville de Gatineau consultera en ligne la population concernant le projet de construction qui permettra de remplacer l’édifice Place des pionniers dans le secteur Aylmer.

Urbanisme et Place des pionniers: Gatineau se tourne vers la consultation en ligne

L’urgence pour Gatineau de définir les règles d’un développement immobilier «plus équilibré» et mieux «arrimé aux valeurs environnementales» forcerait la Ville à maintenir, à distance, son importante et complexe consultation publique sur son nouveau plan d’urbanisme.

«Il y a une volonté claire du conseil municipal de faire autrement notre urbanisme et, en ce sens, il faut avancer, a lancé, lors du conseil municipal, mardi, la présidente de la commission sur le développement du territoire, de l’aménagement et de l’habitation, Maude Marquis-Bissonnette. On ne sait pas quand on pourra refaire des consultations publiques en présence d’individus, ça pourrait prendre plusieurs mois et c’est un délai qui n’est pas acceptable parce qu’on veut faire un développement plus équilibré de notre territoire.»

Cette dernière répondait à une question de Darquis Gagné, représentant de l’Association des résidents du Parc Champlain, dans le secteur Aylmer, qui s’inquiète de la complexité de tenir un tel exercice à distance, ainsi que des délais accordés par la Ville pour permettre aux résidents de s’approprier toute l’information nécessaire à une participation pertinente. «Nous estimons que le temps prévu et la formule proposée ne permettent pas des échanges approfondis sur les grands éléments du plan, et encore moins sur les éléments particuliers aux différents quartiers», a-t-il affirmé.

Le conseiller Mike Duggan a affirmé qu’il faut donner une chance au processus proposé, même si, selon lui, il pourrait «ne pas être en mesure de satisfaire un bon échange démocratique». 

Le conseiller gatinois, Mike Duggan

M. Duggan a ajouté avoir identifié, avec certains résidents impliqués, «de nombreux éléments inquiétants avec le plan de zonage proposé» qui méritent, a-t-il dit, que les citoyens insistent pour obtenir plus de détails.

Résolue à aller de l’avant, la Ville tiendra sa consultation publique en ligne pour le plan et les nouveaux règlements d’urbanisme pour les secteurs de Hull et Aylmer le 28 avril prochain. Une présentation en ligne permettra aux participants de «comprendre le processus» et de «prendre connaissance des changements apportés pour ces secteurs». Les participants pourront poser des questions et soumettre des commentaires sur les orientations proposées. La Ville précise que des membres du service de l’urbanisme y répondront en direct ou assureront le suivi ultérieurement. L’urbanisme accepte aussi de participer à des rencontres particulières, en ligne, avec des associations de résidents qui souhaitent avoir des clarifications avant la consultation officielle.

«Je comprends très bien la préoccupation, et on peut tous s’entendre pour dire qu’une consultation en ligne pour la suite de l’exercice, ce n’est pas idéal, a reconnu Mme Marquis-Bissonnette. Toutefois, il y a une réelle volonté de notre côté, dans le contexte de pandémie, de rendre le processus le plus complet et le plus satisfaisant pour l’ensemble des parties. La question était de savoir si on retarde l’ensemble du processus, ou si on va de l’avant avec une consultation adaptée aux conditions actuelles. Le choix qui a été fait était difficile, mais c’est un choix, à mon avis, qui est en faveur du développement durable.»

Consultation pour Place des pionniers

La Ville de Gatineau a aussi pris la décision de consulter en ligne la population concernant le projet de construction qui permettra de remplacer l’édifice Place des pionniers par un nouvel immeuble de trois étages dont les coûts sont estimés à 44 millions $. D’abord prévue le 21 mars, la consultation en personne a été annulée en raison de la pandémie. La consultation prendra maintenant la forme d’un atelier en ligne qui se tiendra le 6 mai prochain, de 18h30 à 20h30.

La Ville explique qu’elle doit procéder ainsi afin d’éviter des répercussions sur l’échéancier et le budget du projet. Un concours d’architecture doit aussi être lancé par la Ville l’automne prochain.

L’atelier en ligne comprendra une présentation en direct, une période de questions et des discussions en sous-groupes, sur les thèmes de l’architecture du bâtiment à construire, l’intégration du bâtiment sur la rue Principale ainsi que les fonctions et l’ambiance souhaitées dans la future bibliothèque. Les citoyens peuvent également soumettre leurs commentaires en remplissant un formulaire en ligne qui sera accessible jusqu’au 13 mai.