Le projet Liverpool comprend notamment 15 unités d’une seule chambre, 11 unités de deux chambres à coucher et 14 unités de trois chambres.
Le projet Liverpool comprend notamment 15 unités d’une seule chambre, 11 unités de deux chambres à coucher et 14 unités de trois chambres.

Une quarantaine de nouveaux logements abordables dans le Plateau

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Sept immeubles réunissant 45 logements abordables et subventionnés pour les ménages à faible revenu ouvriront leurs portes mercredi dans le secteur du Plateau. 

Le projet Liverpool mené par les Habitations de l’Outaouais métropolitain (HOM), le bras immobilier de l’Office d’habitation de l’Outaouais (OHO) ne réglera évidemment pas à lui seul la pénurie de logements à Gatineau, mais il permettra à plusieurs ménages d’emménager dans un quartier «recherché et considéré» par les familles, explique Mme Osiecka.

«C’est le deuxième projet d’HOM dans le Plateau, note-t-elle. C’est un projet qui est très familial dans un quartier aussi très familial. C’est très positif, même si ça ne répond pas à l’ensemble de la demande.» 

Le projet Liverpool est évalué à 8,5 millions $.

La construction du projet Liverpool a nécessité des investissements de 8,5 millions $. Il comprend 15 unités d’une seule chambre, 11 unités de deux chambres à coucher et 14 unités de trois chambres. Cinq unités sont réservées pour les personnes à mobilité réduite. Les loyers de la moitié des logements seront subventionnés par le programme Accès logis, alors que les autres sont considérés comme «abordables». 

Un autre projet de logements abordables pour les familles très attendu doit voir le jour à Aylmer cet automne. Le projet des Rapides comptera 30 logements destinés aux familles nombreuses. «Ce sera tous des logements de deux à cinq chambres, note Mme Osiecka. Ce sera le premier du genre et il est très attendu.»