«Une opération de marketing» selon Richard Bégin

Les Gatinois assistent présentement à une «opération de marketing» de la part de Gilles Desjardins et sa compagnie Brigil, croit le président du Comité consultatif d'urbanisme, Richard Bégin.
Le promoteur immobilier a beau avoir présenté son projet de tours dans le centre-ville en grande pompe et être sur toutes les tribunes pour en défendre la pertinence, il demeurera dans «l'opération de marketing» tant qu'il n'aura pas présenté quelque chose de concret et de manière officielle, aux yeux l'élu d'Action Gatineau.
«Je ne pense pas qu'il y ait lieu de se prononcer sur le sujet, estime M. Bégin. Certains conseillers municipaux ont jugé pertinent de se peinturer dans le coin en appuyant ouvertement le projet. À mon avis, ça nuit à l'objectivité.»
Le président du CCU rappelle qu'une consultation «très poussée» a mené au plan particulier d'urbanisme dans le centre-ville. «On ne devrait pas balayer ça du revers de la main aussi facilement, insiste-t-il. Le promoteur est conscient de mes préoccupations, de celles d'Action Gatineau et des citoyens. À lui de faire sa réflexion.»