Une fleur décorative à la sève nocive

Le contact avec la berce du Caucase peut s'avérer dangereux pour la santé. La sève, qui peut causer des lésions, se retrouve sur toutes les parties de la plante.
Si la peau entre en contact avec les feuilles, la tige ou les fleurs - et donc avec la sève - l'exposition aux rayons du soleil occasionnera des brûlures importantes.
Les toxines peuvent produire des dermatites jusqu'à 48 heures après l'exposition, comme des cloques et ampoules ou encore des brûlures.
Ce sont plus souvent le dos des mains, les jambes et le visage qui sont atteints. Le contact avec les yeux peut causer des lésions importantes.
La berce du Caucase a été importée de l'Europe de l'Est comme plante d'ornement. Elle était vendue dans les centres d'horticulture pendant plusieurs années.
Bien qu'elle ne soit pas présente sur le territoire d'Ottawa et de Gatineau, les autorités demeurent prudentes. «On remarque que la problématique s'étend dans plusieurs villes. On est chanceux de ne pas avoir de berce du Caucase à Gatineau, mais le problème c'est qu'elle se répand alors on garde les deux yeux ouverts», indique Jacinthe Grégoire, du service de l'environnement à la Ville de Gatineau.