Le concept des espaces communs sera optimisé dans le projet Zibi.

Une cohabitation nouveau genre sur le site de Zibi

Un nouveau mode de cohabitation axé sur les espaces communs et l’organisation d’activités, de plus en plus populaire aux États-Unis, sera intégré au projet Zibi.

Le consortium derrière le projet immobilier sur les îles Chaudières entre Ottawa et Gatineau, Dream/Theia Partners, s’est associé à la firme américaine Common pour la configuration d’un édifice à logements nouveau genre qui devrait ouvrir ses portes en 2022.

Ce bâtiment sera entièrement locatif et offrira majoritairement des appartements « traditionnels », explique le président de Dream, Michael Cooper. Là où l’édifice se démarquera, c’est qu’il offrira également des chambres en location. Ces chambres donneront accès à des aires communes, un concept baptisé « coliving ».

« Common est le leader du coliving aux États-Unis et, l’idée, c’est qu’ils créent un environnement que les gens vont apprécier davantage en plus d’offrir un espace où habiter à un coût plus bas », affirme M. Cooper.

Le partage d’espaces comme une cuisine peut être une source de conflits entre des colocataires, reconnaît le directeur des acquisitions immobilières chez Common, Jake Chai.

« Dès notre Jour 1, c’était notre mission de régler ce problème de conflits entre colocataires, soutient M. Chai. On aime dire qu’on garde les avantages de vivre avec des colocataires, tout en éliminant le plus grand nombre d’irritants. »

Les appartements traditionnels pourront être loués pour environ 2065 $ mensuellement.

Au moins une fois par semaine, les espaces partagés sont nettoyés par l’entreprise. Tous les services connexes et les biens partagés — comme la connexion Internet et du papier de toilette, par exemple — sont inclus dans le loyer mensuel, ce qui permet d’éviter des débats budgétaires entre colocataires.

« Il n’y a pas d’obligation de parler à nos colocataires à propos de trucs pouvant être la source de conflits, soutient Jake Chai. Vous n’avez pas à parler de la façon de séparer vos factures. Vous parlez aux gens à votre guise et seulement pour créer des connexions sincères. Pour les inviter à une activité ou aller prendre un verre, par exemple. »

Esprit de communauté

L’édifice comprendra également une grande salle pour des activités offertes aux résidents et d’autres lieux de rassemblement comme terrasse au toit, ainsi qu’un gym avec salle de yoga.

L’élaboration d’une offre d’activités fait partie des services offerts par Common à ses locataires et se trouve au centre de sa stratégie pour tisser des liens entre les résidents et créer un esprit de communauté au sein de ses complexes résidentiels.

Common s’attend à ce que les chambres soient louées aux alentours de 1225 $, ce que l’entreprise estime être 31 % moins cher qu’un appartement à une chambre semblable au centre-ville d’Ottawa.

Les appartements traditionnels pourront être loués pour environ 2065 $ mensuellement.

Le président de Dream se réjouit de ce partenariat avec Common.

Le consortium derrière Zibi veut créer des espaces au service de concepts innovants et uniques dans l’ensemble de ses constructions.

« Nous aurons plusieurs nouvelles idées pour chacun de nos 42 bâtiments. Nous essayons de créer une communauté très spéciale au sein de la région de la capitale fédérale, affirme M. Cooper. Ce concept de coliving, c’est le genre de choses qu’on veut voir davantage à Zibi. »