Le projet, baptisé « Bloome », comprendrait un édifice avec des commerces au premier étage et des unités locatives — face au boulevard Saint-Joseph — ainsi que deux tours de condominiums — derrière, face à la rue Ducharme.

Un projet de 300 logements au centre-ville de Gatineau

La densification du centre-ville de Gatineau continuera de progresser. Une entreprise basée à Montréal et Québec compte construire plus de 300 logements à l’angle des boulevards Saint-Joseph et Montclair.

Depuis lundi, le groupe Kevlar est propriétaire du terrain vacant situé entre les Galeries de Hull et le supermarché Maxi du boulevard Saint-Joseph. Plus de 300 logements seraient construits par le promoteur à cet endroit.

Le président de Kevlar, René Bellerive, soutient qu’aucun projet n’a été formellement présenté à la Ville de Gatineau, mais annonce que l’entreprise entend construire trois bâtiments sur ce terrain zoné commercial et résidentiel.

Le projet, baptisé « Bloome », comprendrait un édifice avec des commerces au premier étage et des unités locatives — face au boulevard Saint-Joseph — ainsi que deux tours de condominiums — derrière, face à la rue Ducharme.

Le promoteur indique qu’il privilégiera des commerces de proximité au premier étage du bâtiment sur Saint-Joseph. Une boulangerie, un café ou un nettoyeur, par exemple.

M. Bellerive souhaite que les deux édifices à condos soient d’une hauteur de 16 et 30 étages, ce qui nécessitera l’approbation du conseil municipal puisque le zonage actuel ne permet qu’une dizaine d’étages.

Le président de l’entreprise souligne que tous les stationnements seraient souterrains. Il ajoute que Kevlar avait un œil depuis longtemps sur le marché gatinois qu’il qualifie de « très positif ».

Le terrain choisi pour faire son entrée à Gatineau est stratégique, selon René Bellerive, puisqu’il est situé au centre-ville et « près de tous les accès routiers importants ».

« C’est un secteur qui a beaucoup de possibilités pour la vue, parce qu’il n’y a pas beaucoup de bâtiments en hauteur alentour. Gatineau est vraiment en effervescence sur le plan résidentiel, on pense que c’est un bon marché. On est très actif à Montréal et à Québec. Gatineau, c’est quelque chose qu’on regardait, ça fait longtemps », explique M. Bellerive.

Bien que le terrain acquis par Kevlar se trouve dans le district municipal d’Hull-Wright, il est important de noter qu’il se trouve à l’extérieur du périmètre de l’île de Hull, défini par la Ville de Gatineau. 

L’entreprise ne sera donc pas admissible au Programme de subvention pour la construction domiciliaire au centre-ville.