Le plan de lutte contre l’eau jaune a été voté lors du budget 2017.

Un premier grand chantier pour combattre l’eau jaune à Gatineau

La Ville de Gatineau amorce les premiers travaux d’envergure afin de lutter contre l’eau jaune.

Le comité exécutif a approuvé, la semaine dernière, l’octroi du contrat pour un premier chantier d’envergure sur le chemin Vanier. Ces travaux débutent avec deux ans de retard sur l’échéancier initial approuvé par le conseil municipal lors de l’adoption du budget 2017.

Le chantier prendra forme le 9 juillet prochain, sur le tronçon du chemin Vanier situé entre le chemin d’Aylmer et le boulevard de Lucerne. Les travaux seront d’une durée de quatre mois et entraîneront la fermeture complète de l’artère entre le boulevard de Lucerne et l’entrée sud de la promenade Crescent. Les travaux consisteront à remplacer la conduite d’eau potable, celle de l’égout sanitaire, ainsi que la reconstruction complète des fondations de la chaussée et la pose d’asphalte.

« La conduite d’eau potable représente le facteur des problèmes de coloration de l’eau depuis quelques années », indique le service des communications de la Ville de Gatineau. Celle-ci précise par ailleurs être actuellement en appel d’offres pour la réalisation de travaux liés au problème de l’eau jaune sur la rue Christophe-Colomb.

Le plan de lutte contre l’eau jaune a été voté lors du budget 2017. Une somme de 53 millions $ sur dix ans a été réservée par les élus à cette fin. « Pour les années 2017, 2018 et 2019, le budget autorisé est de l’ordre de 13,2 millions $, précise le service des communications. Depuis la fin de l’année 2017, le service des infrastructures a démarré la planification de plusieurs projets liés à la problématique de l’eau jaune. À ce jour, la somme des projets engagés en préparation et en travaux totalise un montant de 8,8 millions $. »