Une première rencontre sur le parc Maclaren a eu lieu jeudi, a confirmé au Droit le conseiller Martin Lajeunesse.

Un plan pour le parc Maclaren dans les cartons

Un plan directeur destiné au parc Maclaren, dans le secteur de Buckingham, est sur la table à dessin.
Une première rencontre regroupant des représentants de la Ville de Gatineau et des utilisateurs du parc, dont la Corporation du Festival d'été Buckingham en fête et le Carrefour culturel ESTacade (CCE), a eu lieu jeudi à ce sujet, a confirmé au Droit le conseiller du secteur, Martin Lajeunesse.
Même s'il ne s'agissait que d'une séance de réflexion, plusieurs points ont été soulevés par les intervenants. Un plan directeur 2015-2018 pourrait être déposé au conseil plus tard cette année, selon nos informations. Une analyse exhaustive des besoins du milieu doit cependant être effectuée avant qu'un document soit prêt. Aucun montant n'a donc encore été évoqué.
«On veut tout d'abord voir ce qu'on pourrait faire avec le parc pour l'améliorer. Nous n'avons pas fait de budget encore. La première rencontre a servi à brasser des idées. Après, on pourra chiffrer et passer aux autres étapes, mais c'est encore embryonnaire», note le conseiller Lajeunesse.
Parmi les améliorations soulevées par les gens présents à la rencontre, l'installation d'un chalet sanitaire et l'aménagement de lieux pour l'approvisionnement en eau potable ont fait l'objet de discussions. Les organisateurs de Buckingham en fête souhaitent également que le réseau électrique soit amélioré sur le site, après avoir connu des ennuis à ce niveau lors d'éditions précédentes. L'érection d'une estrade permanente sur place a aussi été proposée. Un travail de sélection devra être effectué avant de coucher sur papier les propositions de projets, affirme le conseiller. «Pour rêver, on peut parler de millions de dollars, mais je ne suis pas d'accord. Je pense qu'il faut y aller modestement. On peut rêver, mais on doit choisir des projets réalisables», indique-t-il.
En plus d'accueillir Buckingham en fête, le site situé sous le pont Brady sert de terrain pour le Relais pour la vie de Buckingham et pour le Festival Gatineau en Arts durant l'été. Le CCE y tient aussi des activités familiales toute l'année durant.
L'organisme estime à 25000 le nombre de personnes franchissant l'accès du pont pour assister à ses événements.