Le complexe de l’ouest devra au minimum comprendre trois surfaces glacées, précise le service des communications de la Ville de Gatineau.
Le complexe de l’ouest devra au minimum comprendre trois surfaces glacées, précise le service des communications de la Ville de Gatineau.

Un pas de plus vers le complexe multiglaces

La Ville de Gatineau a publié, mercredi, avec plus d’un an de retard sur le plan initial, l’appel d’offres pour la construction du centre multiglaces dans l’ouest.

La firme qui sera retenue par la Ville au terme de l’exercice aura la responsabilité de construire, gérer et opérer le futur complexe. Gatineau s’engage pour sa part à louer annuellement 5235 heures de glace. Ces heures louées par la Ville lui permettront de répondre aux besoins des associations de hockey, de patinage artistique, de patinage de vitesse et de ringuette. L’ouverture est prévue pour la saison 2022-2023.

Le complexe de l’ouest devra au minimum comprendre trois surfaces glacées, précise le service des communications de la Ville de Gatineau, mais la firme qui remportera le contrat aura le loisir de bonifier l’offre en y ajoutant d’autres types de plateaux sportifs en fonction de son modèle d’affaires et des marchés sportif, événementiel et commercial.

La Ville souhaite aussi s’assurer que la firme retenue assure, avec son personnel, l’encadrement de 14 heures par semaine d’activités libres, et ce pendant 30 semaines par années.

L’immeuble qui doit être construit au 275, boulevard du Plateau devra aussi comprendre des espaces à bureaux, des locaux d’entreposage et des salles communes destinées aux associations de sports de glace soutenues par la Ville.

Le terrain a déjà été acquis par la Ville de Gatineau au début de l’été. Cette étape du dossier a cependant causé des retards puisque la Ville avait auparavant identifié un de ses terrains pour la construction, mais la nécessité d’obtenir des autorisations environnementales avait fait reculer la municipalité.

Intérêt de VMSO

Le président de Vision multisports Outaouais (VMSO), Alain Sanscartier, a indiqué au Droit que son organisation avec bel et bien un intérêt pour le futur centre multiglaces de l’ouest.

Déjà impliqué dans la construction du futur aréna Guertin dont l’ouverture est prévue l’an prochain, VMSO n’a jamais caché son intention de poursuivre son développement dans la région.

« Nous avons certainement un intérêt, mais nous allons d’abord faire nos devoirs, a indiqué M. Sanscartier. Nous allons analyser les détails de l’appel d’offres qui vient d’être publié et nous prendrons ensuite la bonne décision. »